Le clan de Lunatic Pandora

Clan de Silver World
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !

Aller en bas 
AuteurMessage
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeDim 14 Oct - 11:54

Au bout d'un moment khaar réapparut au milieu d'un remous ...
Après avoir refait surface il s'adressa à Danador ...

- " Mon cherrr ami j'ai rrréussi à prrrendrrre contact avec Akarrrès la grrrande , élue du peuple-ailé et il m'a fallu tout mon pouvoirrr de perrrsuasion et mes talents de fin négociateurrr pour qu'elle accepte ta prrroposition ... enfin ... nous leurrrr avons accorrrdé le drrroit de venirrr fairrre des prrrrovisions et de pêcher avant la pérrriode hiverrrnale ce dans les eaux poissonneuses du lac ...
c'est à cette seule condition qu'ils ont bien voulus t'acccueillirrr ... c'est d'une cerrrtaine manièrrre notrrre cadeau pour toi et ton petit "

- " je te remercie infiniment Khaar ... et ne sais comment ... mais ce peuple est bien étrange dis-moi ? et n'est-il pas non-plus un peu ... comment dire intransigeant ?? "

- " tu sais Danadorrr , mon ami ... il faut que tu comprrrrennes et que tu saches l'histoirrre de ce peuple , de ces gens ...
au déparrrt ils n'étaient pas des montagnarrrds mais des cultivateurrrs éleveurrrs de bétail , comptant dans leurrrs rrrangs d'excellents inventeurrrs ... et leurs trrrouvailles ingénieuses facilitaient grrrandement le rrrrude labeurrr du trrravail de la terrrrre ...
Mais comme toujourrrs la jalousie et l'envie , d'êtrrres belliqueux et sans scrrrupules a eu rrraison de ces brrraves gens ... et un soirrrr à la tombée du jourrr alorrrs que le village s'endorrrrmait paisiblement , une horrrde de gobelins mue parrr la convoitise et accompagnée de quelques orrrques excités par l'idée de pouvoirrr déchiqueter quelques humains ont attaqués parrr surrrprrise ...
d'aprrrès ce qu'on rrraconte ce fut une vérrritable hécatombe et seuls quelques villageois ayant eu la chance de ne pas êtrrre encorrre endorrrmi réussirent à prrrendrrre la fuite en actionnant des pièges astucieusement placés ...
ils fuirrrent loin , trrrrès loin pourrrsuivis par ceux des assaillants qui n'avaient pas succombés au chausse-trrrappe géant dissimulé à la sorrrtie nord du village ...
Acculés qu'ils étaient , il commencèrrrent à grrravir les pentes d'une montagne , grrravir et grravir encore et encorrre tant et si bien que leurs pourrrsuivants abandonnèrrrent leurrr trrraque ...

les villageois montèrrent trrès trrrès haut , le plus haut possible et ne firrent halte qu'ayant atteint les hauts plateaux d'une forrrêt de bambous bleus géants ... mais ... mon histoirrre ne t'ennuie pas Danador ?? "

- " non pas du tout mon ami , au contraire il est capital que je connaisse ces gens et leur passé avant de leur rendre visite ..."

- " oui donc ... où en étais-je ? ah oui ... ils réusirent donc à se sauver des grriffes acérées de leurs assaillants et s'arêtèrent pour souffler un peu .
Ils étaient exténués et ne se rendirrrent pas compte immédiatement de l'étrrrangeté du site où ils avaient atterrrris ... cependant après s'être remis de leurs emotions ils levèrent le yeux verrrs les immenses bambous qui s'élevaient si haut, qu'ils seconfondaient de parrr leurrr taille et leurrr couleur avec l'azurrr du ciel ...
Ils en restèrrrent les brrras ballants se demandant quel était cet endrrroit ... mais prrragmatiques ils sorrrtirrrent leurrrs mâchettes et se taillèrrrrent quelques lances au cas où ...
Un campement de forrrtune fut monté et les quelques rrrescapés se serrrrèrrrent les uns contre les autres pour se garder du frrroid ...
allumer un feu était impossible , discrrrétion oblige ... ils s'endormirrrent donc ainsi , d'un oeil au début puis tellement las de leurrr fuite, finirrrent par sombrrrrer complètement ...
Mais le destin s'acharrranaient décidément contrrre eux et au beau mileu de la nuit le sol se mit à trrrembler , et ils furrrent tirrrés de leurrr sommeil parrr de brrruyantes secousses ...
Toute la trrroupe fut debout en un instant et les hommes s'arrrmèrrrent de leurrrs lances de forrrtune, carrr ce n'était pas la terrrre qui tremblait seule , mais bien quelque chose de vivant et surrrement de grrrande taille qui arrrrrivait du fait que les trrremblements étaient rrréguliers
et crrrrois-moi Danadorrrr il n'y avait pas que le sol qui trrremblait , femmes et enfants étaient terrrifiés ... et les hommes prirrrent sur eux pour ne pas s'enfuirrr à nouveau ...de toutes facons , avaient-ils d'autrres solutions ??? avaient-ils le choix ???
redescendrrre ?? pour tomber dans les pattes des gobelins ??

Ils attendirrrrent donc dans une angoisse et un silence de glace , convaincus d'une morrrrt certaine et prrroche ...

BARRROUUUMM ... BARRROUUUM ... BARRROUUUMM ... les brruits de pas se rapprrrochaient inéluctablement ... car c'était bien des brrrruits de pas ... et ils le virrent à trrravers la forêt ... d'abord une ombrrre gigantesque ... puis une forrrme plus prrrrécise ... un trrrrroll géant des montagnes alignant plus de 60 pieds de haut ... hideux comme de bien entendu , entrrrainant avec lui des effluves malodorrrantes à souhait ...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Gantjz4
En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Gantjz4.cb1456b0aa


Lorrrsqu'il aperrrcut les petits-hommes l'immense troll bava et poussa un rrrugissement de plaisirrr , cela va sans dirrre ... de sa main gauche il plia des dizaines de bambous qui craquèrrrrent sous la pression de sa grrrrosse main , de la drrrroite il fit tourrrnoyer une masse imposante , à sa mesurrre ... les éclats de bambous volaient en tout sens et il hâta le pas en dirrrection des villageois qui courrraient maintenant en tout sens ...
puis il stoppa et sa tête pivota de droite et de gauche pour suivrrre la fuite éperdue des petites-gens ...
une voix tonitrrruante gronda "

- " QUI OSE DERANGER LE SOMMEIL DU GRAND ZANDOS ! VOUS ALLLEZ MOURIR PETIT-HOMMMES , COUREZ VERMINE VOUS NE M'ECHAPPEREZ PAS !!!! "

- " l'énorrrme masse s'abattit sur le sol comme pourrr un coup de semonce , tant et si bien que le sol aprrrès avoirrr trrrremblé , se lézarrrda et qu'une faille s'ouvrrrit sur plusieurrrs mètrrres ... et le géant se remit en marche cognant le sol de droite et de gauche attrapant une femme et son enfant au passage ... je ne te fais pas de dessin Danadorrr ... c'était horrrrible ... il se baissa , ramassa le fatras de chairrr encorrre fumante et le porta à sa bouche ... la femme et l'enfant qui n'avaient heurrreusement pas soufferrrrt furent avalés en une seul bouchée ... le sang dégoulinait sur le menton du trrrrolll-géant immonde ..

Les hommes armés de leurs lances si longues soient-elles ne pouvaient pas lutter ... mais une jeune femme du village , intrépide et connue pour sa vaillance s'était jointe au groupe de guerrrrier de forrrtune et les attirrra à elle en leur crrrriant de toutes se forrrces de la rejoindrre au bord du précipice bordant le haut plateau ...


Dernière édition par le Mer 17 Oct - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMer 17 Oct - 11:13

Khaar continue son récit ...

- " elle se nommait Kristal et allait devenirrr plus tarrrd la grrande matriarche de ce peuple ... cette derrrnièrrre fit parrrt de ses intenttions aux autres combattants .. il fallait attirrer ZANDOS non-loin du borrrd du gouffrrre et tout en s'écarrtant au dernier moment , tendrrre les longues perrrches au niveau du sol pour lui entrrraver les peids ... et le fairre chuter si possible dans l'abime ...
ce plan n'était pas sans rrrisques mais en résultait leur surrrvie ...

Krristal se posta vaillament en avant du grroupe agitant sa perrrche et crrria le plus forrt possible pour que ZANDOS la rrremarrque ... cela fonctionna et le géant se mis à avancer ... mais voyant que le grroupe était attrrrroupé au bordde la falaise , il prrris son imprressionnant gourrdin des 2 mains cette fois , le leva jusque derrrièrrre sa tête et l'abaissa de toutes ces forrrces sur le sol graniteux ...
la secousse fut terrrible ... on aurrait crru que la foudrrrre tombait , qu'un coup de tonnerrrrre grrrondait sans prévenirrr ...
Une larrge lézarde s'ouvrrit et passa à une dizaine de mètrrres des belligérrrants ... Zandos releva sa masse et s'avanca sur le grrouppe ... il était tout prrrès maintenant et arrivait à vive allurrre ...

Krrrristal hurla à pleins poumons ... MAINTENANT !!! MAINTENANT !!!

Toutes les perches s'abattirrrent devant les pieds du monstrrre , il évita la prrremièrrrre mais se prrit le pied dans la 2 ème ... voulant se rétablirrrr la foulée suivante lui fut fatale et il s'emmêla pourrr de bon dans le lacis de bambous entrrrecrrroisés qui rrressemblait à un filet ... il réussit néanmois à attrrraper un des combattants , qui se voyant perrrrdu lui planta sa perrrrche brrrisée et de ce fait présentant une extrrrémité effilée , dans l'oeil drrroit ... Zandos desserrra aussitot son étrreinte , hurrrlant de douleurrr , son crrri rrrésonnant comme un écho dans tout le massif ... mais le malheurrreux villageois fut lâché au dessus du vide et on ne le rrrevit jamais plus ... ce fut la seule perrrte à déplorrrer de la bataille finale car d'autrrres villageois avaient péris auparrravant ...

Zandos dans son élan , les pieds entrrrravés dans les bambous et devenu borrrgne , bascula dans le prrrécipice ... mais dans un derrrnier surrrsaut il arrriva à donner un ultime coup de massue ... commme s'il voulait se raccrrrcoher ou bien tout simplement emmener les villageois avec lui dans sa chute fatale ...
Le fait est que la lézarrrrde déjà ouverrrte à terrre s'ouvrrrit tant et si bien qu'elle devint béante ... deux des combattants prrris au piège parvinrrrent néanmoins à sauter parrr dessus avant qu'elle ne finisse par crrrraquer puis crrrraquer encore puis ... céder ... et un grrrros , trrrrès grrros pan de montagne rrrejoignit le géant au fond du gouffrrre ...

Les villlageois vainqueurrs et tellement heurrreux d'êtrrre encorrre de ce monde ne comprrrirent pas de suite leurrrr prrroblème et porrrtèrrrent Krrrristal en trrriomphe au dessu de leurrrs têtes ... sans le savoirrr elle venait de prrrrendre le commandement de ce qui allait devenirrrr plus tard le peuple-ailé ... la matrrrriarrrche de la cité bleue

Ce n'est qu'aprrrès avoirrr savourré ce moment que Krrristal encorrre elle , leurr annonca la nouvelle . Sûr qu'une grrrosse parrtie des villageois se voyait déjà revenirrrr en bas dans la plaine et rrreconstrruire le village ... mais krrristal les rrramena à la rrréalité leurrr faisant constater qu'il manquait un énorrrme frrragment de montagne et que leurrr rretrrrraite était coupée , ce définitivement ... àmoins de savoirrrr voler il alait devoirrr s'établir et surrrvivrrre ici dans la haute-montagne , en altitude ...
Parr chance et ce fut leurrr salut , une immense forrrêt de bambous bleus s'étendait surrr le promontoirrre !! - "

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Bamb1ut4


Dernière édition par le Sam 20 Oct - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeJeu 18 Oct - 14:20

Khaar narre ...

[hrp]je ne triple plus les " r " , mainteant vous savez que Khaar les roule , les " r " ... pas ses clops ... ^^[hrp]

- " Les guerriers ayant eut raison de Zandos , posèrent Kristal à terre puis se réunirent autour d'elle ... la regardant comme si elle leur avait annoncé la fin du monde ... et elle entérina ce qu'elle venait déjà de leur dire , leur confirmant qu'ils étaient bel et bien coincés sur ce haut-plateau montagneux et de surcroit à une altitude qui laissait présager d'hivers très rudes ...
Dans leur malheur , leur retraite forcée se situa à peu près au mileu de la belle saison , ce qui leur laisserait du temps pour s'organiser et se préparer à affronter un premier hiver en montagne .

Kristal observant ses compagnons d'infortune constata qu'il en manquait une bonne partie . Des fuyards ayant réussi à quitter le village il ne restait plus grand monde ...
Elle porta alors ses deux mains en porte-voix à hauteur de sa bouche et se mit à héler le reste des villageois , surtout des femmes et des enfants qui s'étaient réfugiés dans la forêt bleue ...
Au bout de quelques instants , des bambous s'agitèrent légèrement , des mères et leurs enfants en émergèrent d'abord timidement , puis plus franchement voyant que tout danger était écarté et finirent par rejoindre le reste du village ... Les femmes laissèrent éclater leur joie au grand jour en se mettant à pleurer pour certaines , tellement heureuses de retrouver leur mari et ainsi de préserver leur famille .
Au total il restait environ une trentaine de personne qui allait désormais devoir relever ses manches et se serrer les coudes ...

les retrouvailles et embrassades terminées , Kristal qui avait pris sans le vouloir le commandement du petit détachement intima calmement mais fermement à ses congénères qui'il serait judicieux d'explorer la forêt pour ne pas avoir une nouvelle fois à faire face au genre de surprise auquel ils avaient été confonté ...

Kristal demanda ensuite à Mehkã , un des villlageois les plus habiles de ses mains de confectionner 3 sifflets dans un bambou , cequ'il ne mit pas longtemps à faire ...
Ce petit travail terminé la future matriarche divisa le groupe en 3 sous-groupes , prenant soin de garder les familles réunies mais aussi de laisser des hommes succeptibles de se défendre ... un coup de sifflet devant être donné malgré tout à la moindre alerte

Ainsi réparti , le groupe mettrait moins longtemps à fouiller la forêt et les chose sérieuses pourraient enfin commencer ! - "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeVen 19 Oct - 14:14

L'histoire continue ...

Danador assis au bord du lac ne perdait pas une miette du récit de Khaar , eberlué par les mésaventures de ce peuple ... mais tout en gardant un oeil sur Glingal qui batifolait joyeusement sur la rive ...


Khaar:

-" Ainsi séparés , les membres survivants de la petite communauté arpentèrent de long en large la forêt de bambous qui semblait interminable ... chacun des 3 groupes doté d'un des sifflets confectionnés par Mehkã .
Pourtant après un long moment à silloner entre les rangées de bambou tous plus hauts les uns que les autres , un coup de sifflet retentit dans le petit matin ... suivi d' un autre puis d'un autre encore ...

Guidés par le son strident , les deux sections alertées par cet appel et craignant le pire sortirent de la forêt en toute hâte pour déboucher sur un semblant de clairière , rejoingnant ceux qui avaient donnés l'alarme ... et les trouvèrent au pied d'un vieil arbre en train de visiblement discuter avec lui ...
Un peu hébétés mais rassurés sur le sort de leurs camarades il s'approchèrent malgré tout avec prudence ...

Il s'agissait en fait d'un très très vieil ent des roches , gardien d'un groupe d'ents plus jeunes , quand on dit jeune pour un ent ... ca se compte quand même en centaines de lunes cher Danador...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Ents9pl7



Il remerciait les humains de les avoir débarassé de Zandos qui maltraitait les arbres et brûlait sans scrupules certains ents encore verts , non pour se faire du feu mais pour le simple plaisir de les entendre crier de douleur ...
Certains des arbres portaient toujours les stigmates de sa brutalité et de profondes meurtrissures réalisées à l'aide de son énorme masse ...

Ce cruel troll-géant et solitaire (enfin une bonne nouvelle d'apprendre qu'il vivait seul ici ) était l'unique responsable du début de l'extinction de la race des ent des roches dont faisait partie Yavon leur interlocuteur ...
Ce dernier veillait sur les plus jeunes comme un berger sur son troupeau ...

Il indiqua aux hommes d'un de se long bras noueux , l'antre du troll située non-loin de l'endroit où ils se trouvaient . Telle une énorme bouche là où la montagne s'élevait de nouveau, ils distingurèent une immense cavité qui devait servir de repère à l'immode Zandos ...

D'un pas résolu Kristaal , suivi du reste de la troupe qui ne la lachait plus se dirigea en direction de l'antre maudite .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeSam 20 Oct - 16:04

Danador roulait des yeux gros comme des calots en regardant et surtout en écoutant Khaar ... des ents en altitudes ??? pensa-t-il ... mais il n'etait pas au bout de ses surprises ...

Khaar :

- " par chance le soleil qui jouait à cache-cache entre les pics , pointait un large rai de lumière sur l'entrée béante et éclairait suffisament l'intérieur pour que l'on puisse y distinguer ... des ossements ... une multitude d'ossements ...
Il y en avait d'éparpillés un peu partout et à force d'observation Kristaal crut reconnaitre comme de longs longs doigts qui jonchaient le sol ... il devait s'agir de squelettes de chauve-souris géante ... qui étaient passés si l'on peut dire dans les mains de Zandos ...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Skeulekr4


De telles créatures peuplaient-elles les montagnes ?? kristaal se promis d'en savoir un peu plus la-dessus en questionnant Yavon le gardien des ents qui était une source intarissable de savoir .
Inutile de préciser l'odeur pestilentielle qui infestait la caverne surtout lorsque l'on s'approchait de ce qui devait servir de couche au troll ...
Quelques peaux de bêtes crasseuses posées sur des branchages s'étalaient près d'un foyer encore tiède ... les defections du troll que celui-ci n'avait pas pris soin de faire en extérieur ou bien d'enterrer attirait infailliblement une nuée d'insecte ...
C'était le bouquet !!! mais pas de fleur plaisanta Khaar ...

N'y tenant plus les villageois quittèrent ce lieu nauséabond avec soulagement , certains une de leur main apposée sur la bouche car pris de violentes nausées ...
De toutes faocns mis à part la découverte de l'existence de ces chauves-souris géantes , rien de plus interessant ne retenait leur attention ici ...
C'est donc en inspirant de grandes bouffées d'air frais et pur que nos comparses rallièrent la petite clairière et retrouvèrent notre bon vieil ent de roche ...

Celui-ci leur confirma bien la présence de grottes habitées par des colonies de chauves-souris géantes , mais inaccessibles par le fait qu'elles étaient établies dans les plus hauts monts du massif ... et camouflées dans des dizaines d'anfractuosités .
Ne sortant que de nuit il était donc très difficile de le repèrer
De temps à autres à la tombée du jour , elles descendaient des cimes par 3 ou 4 de leurs repaires et s'abattainet sur la forêt pour y chasser les rongeurs dans la bambouseraie sauvage ...
Elles tentèrent même plusieurs raids contre Zandos ,mais malgré leur grande envergure et leur nombre , elles ne parvinrent jamais plus qu'à blesser , ce dernier par contre leur occasionnant à chaque fois de lourdes pertes ... ce qui expliquait la présence d'ossements dans son antre ...
Yavon les mis en garde contre les chauves-souris sanguinaires et carnivores , qui même si elles ne chassaient que pour se nourrir , n'en demeuraient pas moins un implacable fléau pour tout humain qui exprimerait le souhait de s'établir dans cette partie du monde .

kristaal lut à demi-mot les pensées du gardien et se dit qu'il devait en savoir bien plus sur leur compte qu'il ne laissait paraitre , et sans ambages lui demanda pourquoi des humains auraient envie de se fixer ici , à cet endroit même retiré de tout ...

Yavon se pliant légèrement ne s'adressant cette fois qu'à la future matriarche et la regardant droit dans les yeux parla à voix basse et lui chuchota qu'elle avait parfaitement bien compris le sens de ces paroles et que de choix il n'avaient plus désormais .

Puis il se redressa et d'une voix de stentor pour obtenir l'attention de l'assistance au complet , leur rappela que de l'autre côté de la forêt bleue , gisaient à terre , les dépouilles des malheureux qui avaient succombés les attendaient ...

Et Yavon n'avait pas tort , ceux qui n'avaient pas été dévorés ou projetés dans le vide comme le regretté Sùlimo méritaient au moins qu'on leur accorda le respect qui leur était du avant le passage pour l'autre monde ...

Yavon , d'une voix très grave cette fois parla alors dans une langue tout à fait inconnue des villageois ... et comme par magie la forêt de bambou s'ouvrit en deux offrant un passage plus aisé aux humains ...
Sur ce la troupe se mit en route tête basse eut égard à la besogne qui les attendait mais furent interpellés une dernière fois par le gardien des ents - "

- " faites pour le mieux petits hommes et selon vos coutumes , séchez vous larmes et revenez-vite , j'ai tant de choses à vous raconter et par la barbe d' Aldaron le dieu des arbres , j'ai un marché à vous proposer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeDim 21 Oct - 13:45

Danador écoutait toutjours très attentivement le récit de Khaar et avait de plus en plus envie de rencontrer ce peuple ... Tandis que Glingal s'ébattait inlassablement , essayant d'attraper des papilllons ou se campant devant les relfets du soleil sur l'onde et intrigué par leur déplacement magique , la narration de l'émissaire Sahuagin était rythmée par la respiration régulière de Shinju qui en avait profité pour s'assoupir et malgré son immobilité étalait sa majestuosité et sa beauté sauvage devant la gente aquatique qui fêtait joyeusement la naissance du dragonnet ...

Khaar :

- " La traversée de la bambouseraie fut moins fastidieuse qu'à l'aller du fait que là forêt avait tracé d'elle-même le chemin le plus court ...
Cependant la petite troupe emmenée par Kristaal n'était pas si pressée que cela d'arriver ... dans le village , le cérémonial concernant les morts n'avait rien de particulier , on ensevelissait les personnes sous-terres mais ici pas possible de creuser le sol rocailleux .
Kristaal que les villageois considéraient maintenant comme un leader incontesté ordonna à ses pairs de ramener le plus possible de pierres afin d'ériger des tertres pour les 3 dépouilles qu'ils avaient récupérés ...
Les villageois s'affairèrent et comme la pierraille ne manquait pas leur tâche fut rapidement accomplie ...
On ne s'éternisa pas car la tristesse ne serait pas leur alliée dans ces temps difficiles ... et de se laisser abattre ne leur servirait à rien ...
Le temps viendrait plus tard d'honorer dans de meilleurs conditions la mémoire de ceux qui avaient péris ...
On ne bâcla pas pour autant le triste ouvrage et les 3 cadavres furent alignées respectueusement et avec une grande douceur ...
Shankär , le prêtre du village , versé dans l'art des rituels et la connaissance de la religion fut le mieux à même de prononcer une courte homélie funèbre .
On recouvrit ensuite bien amèrement les corps et après un recueillement écourté pendant lequel on chanta aux défunts une louange abrégée et interrompue par quelques sangots étranglés , ce qui restait de survivants aux épreuves qu'avaient du subir nos malheureux villageois , quitta bien trop vite à son goût les récentes sépultures pour aller retrouver Yavon et son fameux marché ...
A regret , ils devaient penser concrètement , et faire fonctionner leur ingéniosité ... leur survie en ces lieux en dépendait !
C'est donc bien tristement et en trainant des pieds que la communauté refit le chemin dans l'autre sens ...

Yavon les attendait , conscient du chagrin ambiant , leur présenta ses condoléances les grattifiant de quelques mots encourageant et bien réconfortant .
Puis sans plus attendre il en vint au fait et leur présenta son offre ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMar 23 Oct - 15:21

Khaar explique à Danador le dialogue entre les humains et Yavon qui leur soumet sa proposition:



Yavon: - " Chers " amis " humains ... je me permet de vous nommer ainsi car nous sommes amenés à le devenir je pense ...
Comme vous l'avez pu constater , ce maudit Zandos dans sa chute a non-seulement emmené un des votres mais a aussi ébranlé la montagne de telle sorte qu'un immense morceau de roche s'en est détaché , coupant aisin votre retraire et mettant un terme définitif à votre retour en plaine et dans votre village dont je doute fort d'aileurs qu'il subsiste grand chose ... "


( Khaar devant l'étonnement de l'assistance précise ...)

Yavon: - " et oui petits hommes je suis au fait des malheureux évenements qui vous sont arrivés il y a peu ... le murmure des arbres porté par le vent est parvenu jusqu'ici emmenant avec lui la bien triste nouvelle ... l'attaque ... puis la fuite dans la montagne ... votre arrivée ...
Je sais aussi que vous êtes un peuple doué d'ingéniosité ... "


Khaar hésite un instant ...

Yavon: - " euh ... euh ... comment dire ... vous êtes coincés ici , même si cela n'est pas plaisant à entendre , il faut vous rendre à l'évidence ... que diriez-vous d'établir un camp puis d'ériger un village en ces lieux ... les bambous bleus pourraient vous être très utiles comme vous avez déjà pu le constater ... ils ont une courte durée de vie et en laissant la vie à ceux encore jeune vous pourriez eclaircir la forêt en récupérant les bambous morts et ce serait un honneur pour eux que de pouvoir servir de matière première à vos futurs édifices ... quand à nous les ents de roches nous pourrions vous fournir feuilles et branchages en vous laissant nous tailler avant la période hivernale ... ainsi tout le monde y trouverait son compte n'est-ce-pas ???
Mais j'aurais une dernière requête à vous soumettre ... comme je vous l'ai précédemment expliqué Zandos dans sa cruelle folie a presque totalement décimé notre race plus que millénaire pourtant et je ne peux me résoudre à nous voir disparaitre ... aussi ils vous suffiraient d'ameublir un peu le sol et de planter quelques graines au début de la belle saison ... nous ne sommes plus qu'une bonne dizaine actuellement ...
Nous pouvons vous avertir du danger vous apporter des nouvelles ... etj'aimerais si cela n'est pas trop vous demander sièger au centre de votre futur cité ... je suis quelque peu bavard comme vous l'aurez sans nul doute remarqué et je souffre d'une trop grande solitude ... ( chuchotant ) ... les autres ents ne sont pas très causant vous savez ... et les bambous parlent souvent pour ne rien dire , trop futiles à mon goût ...
... écartez-vous légèrement je vous prie "


Khaar , une fois que l'assistance s'est suffisament reculée se secoue dans tous les sens de droite à gauche , ses longs branchages chargés fouettant l'air avec vigueur ... une multitude de fruits secs se met alors à pleuvoir et recouvre le sol au pied de Yavon

Yavon:- " Approchez-vous , j'en ai temriné ... aaaah ca fait du bien , je me sens plus léger ...
Servez-vous mes amis , mes fruits sont très comestibles et très nourrissants ... à l'intérieur vous y trouverez les graines dont je vous parlais tout à l'heure , il suffira aux premiers beaux jours de les planter assez profondément ...
Pour en revenir à mes fruits ... euh ... oui ,... il faut de très bonnes dents ... par contre réduits en poudre , mélangés à de l'eau - je vous indiquerais où se trouvent les sources - on peut les cuire pour élaborer de délicieux pains-d'ent ou galettes sucrés et épicées ...
Si je vous dis cela c'est qu'en d'autres temps j'ai vécu en compagnie d'humains ... mais ce serait trop long et ceci est bien trop éloigné dans le temps ...


Khaar femre les yeux un instant semblant quelque peu soucieux et pensif ... un brin mélancolique ... puis se reprend et demande avec de l'anxiété dans la voix

Yavon:- " Alors qu'en dites-vous ??? ma propostion vous sied-elle ... je ne vous demande pas grand chose ... juste un peu de compagnie , d'essartage et un soucon de culture ... d'autant que certains d'entre-vous n'en sont pas à leur première semaison ...
En échange nous vous fournissons branchages matières premières un peu de nourriture , les points d'eau et nous montons la garde en divers endroits , car n'oubliez-pas que nous communiquons très vite et très loin ...
De plus si vous rendez ce service aux ents ils vous en seront à jamais reconnaissants et diffuseront la nouvelle à travers tout le pays et bien plus encore ...
Les forêts seront pour vous ensuite , à compter que vous puissiez quitter un jour cet endroit , hâvres de paix , refuges et de bien précieuses amies très utiles parfois car même si la communauté des arbres subit plus qu'elle ne prend part aux conflits elle n'en est pas moins apte à se défendre et s'est toujours comporté en harmonie avec la nature dont elle fait partie intégrante cette dernière étant un véritable garant de justice ...
Si tu malmènes un jour la nature ... gare à ce que bientôt tu endures ...
Zandos en est un incontestable exemple ! "


Khaar termine son discours et un long silence prend place ... la petite troupe d'humain qui se retrouve isolée en haute- montagne et qui avait quelque part espérée une solution miracle pour redescendre dans la vallée , est mise au peid du mur ... au pied de la montagne dirais-je ... et c'est bien-sûr kristaal qui après avoir parcouru du regard ses camarades d'infortune , sans y avoir décelé la moindre hostilité ou lu quelque mécontentement , s'avance en ramassant une poignée de fruits d'ent et prend à son tour la parole ...

Kristaal:- " Mon cher Yavon ...
( en le fixant droit dans les yeux ) mon ami ...
( en se retournant vers l'assistance puis de nouveau vers yavon ) )notre ami ...
En tant que représentant de mon peuple , je tiens à te dire que nous ferons de notre mieux pour honorer la forêt et que ton offre ... NOUS ACCEPTONS ..... !!!
De nos races , respectivement , nous ne sommes plus que quelques spécimens isolés , coupés du monde d'en-bas ... Nos destins sont à présent liés ... si nous mourons vous mourrez ... et inversement ... nous allons ériger ici-même une cité ... et puisque les bambous qui nous aideront à concevoir les edifices sont de couleur bleue .. pourquoi ne pas la baptiser tout simplement " la cité-bleue ???


Yavon esquissa d'abord un léger sourire surpris par la réponse sans concertation de la petite confrérie d'humains , mais à vrai dire avaient-ils le choix ... puis celui-ci s'élargit et de sa grande bouche caverneuse eclata un grand et vrai rire qui résonna loin entre les massifs ... roula , ricocha et leur revint en écho l'instant d'après ... ce qui fit rire de plus belle notre ami Yavon ... mais ne venait-il pas de sauver ses pairs après tout !
Des vivats fusèrent de la foule qui avait accepté son destin ... la liesse s'emparait de tous et après la tragédie qu'ils avaient vécue , cela faisait du bien de pouvoir se laisser aller à rire de nouveau ... et surtout d'espérer ...

Le destin les avait réuni pour leur survie !

Yavon telllement heureux d'avoir pu convaincre les rescapés et pour tout dire et c'est assez rare pour un ent véritablement " excité " ... se mit à agiter ses branches et à se contorsionner en tous sens ... si bien que les villageois qui n'eurent pas le reflex de se reculer à temps , furent cueillis par les longues branches et se retrouvèrent sur le derrière ...
...et de rire de plus belle ...
... même les bambous s'y étaient mis et on entendait le bruit sourd d'un incessant commérage au dessus de la bambouseraie ... puis Kristaal mis fin à toute cette euphorie et rerpis à nouveau la parole


Kristaal:- " Gens de mon peuple ! ( elle parlait maintenant comme un chef sans que personne ne s'en offusqua ) ... je suis navré de mettre fin à ce moment de joie , mais pour l'instant nous avons du pain sur la planche , et la cité ne va pas se construire toute seule ...
en premier lieu nous allons vider et purifier par un grand feu la grotte de Zandos qui nous servira par la suite de garde-manger et de réserve et nous fera un abri provisoire convenable pour cette nuit ... nous établirons ensuite un plan pour la construction de notre cité et nous mettrons en quête dans les jours qui viennet d'aller quérir des matières premières ...
Il va nous falloir être courageux et d'aucun croyez-moi ne rechignera à la tâche ... au travail maintenant !! purifions cet caverne malsaine !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMer 24 Oct - 13:26

Danador avait perdu un peu le fil du récit de khaar et lui fit répeter en s'excusant ... Il lui expliqua qu'il avait recu une sorte de message , des inforamtions importantes de la cité par l'intermédiaire de Shinju qui paraissait pourtant en état de sommeil ...
Khaar reprit donc et continua


khaar:

- " le soleil s'était maintenant complètement levé sur la montagne et les villageois s'attelèrent au travail toute la matinée à vider entièrement la grotte de son contenu nauséabond et malpropre ...
Un humain vivant dans de telles conditions n'aurait pas mis longtemps à attraper une quelconque infection ...

Nous étions aux franges de l'hiver et les ents de roches se perdaient de leur branchages secs et morts . Avec leur permission les villageois les débarassèrent de ce surplus , ce qui les combla de joie d'être ainsi rafraichis permettant aux humains d'amasser de bons fagots .

Un gros tas d'ordures fut rassemblé au dehors auquel , grâce aux branchages que les ents de roche leur avaient fourni en quantité , on mit le feu en s'éloignant et en se protégeant la bouche et le nez pour ne pas tomber raide par terre du fait de l'odeur infecte qui en s'en dégageait ...
Plusieurs foyers dans le même temps furent allumés à l'intérieur de la grotte afin de la purifier complètement ...
Il était pas loin de la mi-journée , et le soleil au zénith réchauffait les carcasses car le fond de l'air était quand même très frais ...

La petite troupe en profita pour faire une pause et fit cuire quelques pains d'ent confectionnés avec leurs fruits ...
on garda précieusement les graines dans un linge en prévision de la belle saison ...

La communauté observa un moment de silence après le frugal repas , en mémoire des disparus de la veille au soir au village et de ceux qui avaient péris à cause de l'abject Zandos ...
Ils ne s'accordèrent d'ailleurs que peu de repos , même s'ils étaient tous exténués car le travail occcupait leur esprit les empêchant ainsi de trop penser et de sombrer dans la morosité ...
Il fallait absolument être positif pour survivre leur avait dit à contre coeur Kristaal car même si elle le montrait moins que les autres , elle aussi avait un coeur et avait été affligée par ces soudaines et nombreuses disparitions ...

A l'aide de branchages liés sur des bambous , on balaya la grotte qui commencait enfin à ressembler à un endroit décent ...
On y brula ensuite quelques aromatiques dans des récipients en pierre , seules choses qui après avoir été désinfectées avaient été gardées de Zandos ...
Une agréable odeur de menthe poivrée et de mélisse sauvage emplit la caverne ...
Ils avaient un abri pour la nuit , en se serant les uns contre les autres et recouverts de branchages cela irait au moins dans un premier temps

Le reste de la journée fut entièrement consacré à la collecte de bambous morts . Ils en amassèrent donc une quantité phénoménale qu'ils stockèrent dans leur repaire aux sec ...
Sur les conseils de Yavon qui les rergadait placidment s'agiter en tous sens , les encourageant quand il le fallait , ils se confectionèent tous une armes ...
Ils se taillèrent des bambous à leur taille et une fois bien effilés en durcirent les pointes par le feu ...
Cela faisait des armes rudimentaires .. mais des armes quand même ...
le bambou qui avait été planté dans l'oeil de zandos , causant sa perte au passage en attestait ...
Le soleil déclina derrière un haut-massif et la température chuta brutalement ... nos compagnons d'infortunes saluèrent Yavon et allumèrent un feu dans la grotte dans lequel ils firent cuire ... encore du pain d'ent mais aromatisé cette fois ...
Ce n'était pas pour les ravir , mais affamés qu'ils étaient ils s'en contentèrent ...
Ils avaient soif mais n'avaianet pas eu le temps ni pensé à demander l'emplacement des sources à Yavon ... le lendemain à la première heure ils s'efforceraient de trouver de l'eau et établiraient ensuite une première ébauche du plan de leur future cité ...
la petite troupe s'endormit du sommeil du juste , harrassé de sa première journée en altitude , passée à travailler presque sans relâche ...
La nuit fut relativement agitée , car ils leur fallaien t s'acclimater et beaucoup d'entre-eux firent d'ailleurs d'affreux cauchemards ...
Cela s'estomperait bien avec le temps ...
Ils ne réussirent à vraiment prendre du repos qu'en toute fin de nuit presque au matin , et quand Kristaal tenta de réveiller ses pairs ... elle n'obtenut en réponse que grognements et mauvaise humeur de gens qui n'avait presque pas dormi ...
Elle décida de leur accorder le repos supplémentaire qu'ils méritaient bien et sortit de la grotte sans faire de bruit ... pour aller discuter un peu avec Yavon ...
Le soleil n'était pas encore tout à fait levé et un ciel rougeoyant embrasait le petit matin ... elle serra ses deux bras autour de son torse en se frictionnant puis sautilla sur place pour se réchauffer ...
Elle passa près du gardien des ents qui dormait encore et obliqua ensuite en direction de la bambouseraie qui s'ouvrit automatiquement sans que Yavon eut à intervenir . Il l'avait prévenu que les forêts seraient désormais leurs alliés et elle en eut la preuve ...
Ellle s'était résolue avant que ses camarades ne se réveillent , à aller se recueillir au pied des tertres ... le chemin tout tracé l'y mena bien vite et elle eut une surprise en arrivant ...
Au pied de chaque monticule de pierre avaient été déposées des fleurs , un petit bouquet pour chacun ... des pavots bleus de l'himalaya ... magnifiques ...
Mais qui ??? qui avait bien pu ??? ... Kristaal ne chercha pas plus loin , de toute facon celui , celle ou ceux qui l'avaient fait étaient dotés de bonnes intentions ...
Elle n'en parlerait pas aux autres mais en entretiendrait Yavon dès son retour ... peut-être ne leurs disaient-ils pas complètement tout ! "



En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Meconopsisgrandisdd0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeLun 29 Oct - 15:10

Après s'être recueillie un moment Kristaal reprit la direction de la caverne où dormaient le reste de la troupe ... mais elle était quand même intriguée par le dépôt de ses fleurs qui même s'il était amical , n'en restait pas moins mystérieux ...
Lorsqu'elle déboucha dans la clairière , Yavon réveillé s'ébrouait comme le ferait un animal trempé pour faire tomber les dernières feuilles qui s'accrochaient aux branches ... et stoppa net dès qu'il apercut kristal à la lisière de la forêt .
Peut-être cela le gênait-il de s'effeuiller ainsi en public , car le spectacle , il le faut bien le dire était des plus désopilant ...
krsital après l'avoir respectueusement salué et pour mettre fin à la gêne du vieil ent de roche en vint directement au fait .


Kristaal:
- " Bien le bonjour mon ami avez-vous passé une bonne nuit ?? "

Yavon:
- " A vrai dire j'ai peu dormi , je m'éveille pourtant tous les matins avant le levé du soleil , mais ces maudites feuilles mortes me démangent à vouloir resister et c'est ainsi à chaque fin d'automne ...
mais vous comment vous sentez-vous après cette première nuitée en altitude ?? "


Kristaal:
- " Cela peut aller , l'improtant est d'avoir pu trouver un abri et réussi à sauver quelques bonnes âmes de cette malediction qui s'acharne contre nous ...
Nous sommes bien aise d'avoir aussi pu trouver un allié de choix ... vous en l'occurence et espérons que nous deviendrons avec le temps de vrais et sincères amis qui ne se cachent rien ... "


* elle fixa Yavon l'air perplexe et reprit *

Kristaal:
- " vous ne nous cahez rien d'autre Yavon ... rien du tout vous êtes sûr ?? "

Yavon
- " euh ... l'aube est splendide ce matin ne trouvez-vous pas ??? "

*** silence ... ***

Yavon:
- " euh , hum hum , comment dire ... c'est que ... voilà , en fait un peu plus haut en remontant le promontoire où vous avez vaillement combattus Zandos , vit une famille de lutins-chanteurs ... ils sont très très discrets ... et n'apprécient guère les visites ...
Ils vivaient il y a bien longtemps en compagnie d'autres lutins , sur une île appelée l'île des légendes et connurent leur apogée qu'ils nommèrent " la verdoyance " puis ce fut le déclin ... la grande eclipse et tous furent disséminés à travers le monde ...
Cette famille s'appelle les " Zerbolo " ils sont versés dans l'art de la médecine par les plantes et connaissent bien des secrets en ce qui concerne la réalisation de baumes , philtres et autres decoctions ...
mais ce sont avant tout des lutins-chanteurs possédant de grands pouvoirs et entre autres celui d'entrer en transe par l'intermédiare de chants qu'ils psalmodient dans une langue inconnue ...
ils peuvents ainsi voyager entre plusieurs plans ou faire apparaitre des non-morts et bien d'autres choses encore ...


Kristaal
- " Mais pourquoi se cachent-ils ainsi Yavon et pourquoi nous avoir dissimulés leur existence ? "

Yavon
- " Ma chère Kristaal je ne peux pas vous réveler toutes les vérités comme cela , nous ne nous connaissons à peine ...
J'ai mis du temps moi-même à prendre contact avec eux et ne les vois que très rarement ... de plus ils m'avaient fait promettre de taire leur présence à quiconque et déjà ... là ... maintenant je vous en dis trop .
Sachez toutefois que comme vous ils se sont réfugiés dans ces montagnes pour fuir un danger ...
Asservis une première fois par un noble sans scrupule qui les avait fait baillonner afin qu'ils ne chantassent point ils furent obligés de le servir comme des esclaves ... Je résume danador car cela serait trop long ...
Le temps aidant , les lutins confièrent à ce seigneur mal intentionné , leurs compétences en médecine et réussirent à gagner sa confiance ... et un beau jour lui firent ingurgiter un philtre de confusion ... ce dernier sous les regards interloqué de sa cour donna l'ordre à son chef de la garde de les libérer et de les escorter en forêt ...
Ainsi débaillonnés ils n'eurent aucun mal à psalmodier un chant et à changer de dimension .... ils se retrouvèrent donc dans la même forêt mais dans une autre plan ...
Le malheur voulu qu'au bout de quelques jours seulement un mage-noir les fit prisonnier en leur envoyant un puissant sortilège de silence et les utilisa comme assistants de choix dans l'éléboration de potions maléfiques qu'il mettait au point à de vils desseins ...
Ils restèrent longtemps prisonnier de ce magicien démoniaque jusqu'à ce qu'un jour , parti en forêt il ne revint pas ...
Les lutins enchainés restèrent plusieurs jours ainsi sans boire et sans manger , ils allaient périr quand la porte du vieux donjons grinca ...
Les lutins crurent d'abord au retour du mage-noir ... mais ce fut une mage-elfe qui descendit un à un les escaliers menant aux cachots souterrains où ils étaient maintenus prisonniers ... celle-là même qui avait combattu pendant deux jours et deux lunes son ennemi juré le mage-noir ... leur tortionnaire !
Elle les libéra de leurs entraves , de leur sort de silence aussi et les mena très loin , profondément au coeur de la forêt , là où se tenait son village ...
Affaiblis qu'ils étaient les lutins n'arrivaient même plus à chanter mais on leur prodigua les soins nécessaires . Ils purent se désaltérer et se nourrir et on leur attibua une hutte pour la nuit ...
Le lendemain la mage-elfe voulut aller aux nouvelles et s'enquérir de l'état de santé de la petite famille ... mais elle ne trouva qu'une hutte vide ... ils avaient disparus pedant la nuit ... car aussitôt qu'ils eurent récupéré un semblant d'énergie , nos lutins changèrent de plan pour se retrouver dans une hutte mais cette fois dans un village désert ...
Ils prirent la fuite immédiatement et après un long périple se retrouvèrent ici , dans ces montagnes ... retiré du monde des hommes , des elfes ... car de confiance ils n'avaient plus , en personne ...
Ils vivent bien plus haut comme je te l'ai déjà dit , mais ne t'avise pas , ni toi ni les tiens d'aller les déranger ou les importuner ...
Si eux veulent vous contacter , ils le feront crois-moi ... ce sont des êtres de douceur et de gentillesse et ces fleurs qu'ils ont déposés attestent de leurs bons sentiments envers vous ...
Ils sont surement au courant de votre histoire ... de votre fuite et du service que vous avez rendu à tout le monde en éliminant Zandos .
De plus vos destins sont presque similaires et je ne doute pas qu'ils sauront vous apporter leur aide si vous savez être patient ...
Mais ... kristaal , le mieux pour le moment est que tu gardes cela pour toi ... tu trouverais bien une explication pour les fleurs , si tes camarades te demandent ... au fait ... chuuuuuut je crois bien qu'ils se réveillent , e, voilà un qui arrive ... alors pas un mot promet-le moi "


Kristaal
- " je le promets Yavon ... je le promets ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMar 30 Oct - 14:04

Danador en écoutant Khaar se dit qu'il avait bien fait d'écouter le récit de son ami , cela lui permettant de mieux cerner ce peuple ... des lutins pensa-t-il ... aurait-il la chance de les rencontrer ?

FAMILLE ZERBOLO - LUTINS-CHANTEURS


En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Lutinekv3Pétalia
En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Lut1us2Feuillu

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Lutine1nz3Joli-coeur
En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Lutps4Futé


Khaar en véritable moulin à parole s'enflamme en racontant:

- " kristaal ayant promis à Yavon de tenir sa langue fait volte-face à l'arrivée d'un de ses camarades ... d'autres part petit à petit les villageois commencent à sortir de la grotte en s'étirant et en baillant à s'en décrocher les mâchoires ...
Ils ont passés une mauvaise nuit et arborent des mines de déterrés ... ils savent par ailleurs qu'une dure journée de labeur les attend ... c'est donc en trainant un peu les pieds qu'ils se regroupent autour de Yavon et kristaal ...
Cette dernière préférant prendre les devant plutôt que d'avoir à répondre à d'inéluctables questions , ce une fois les salutations faites , leur annonce que tôt ce matin elle s'est rendue sur les stèles de leurs défunts compatriotes et qu'après une petite excursion en altitude elle y a trouvé de jolies fleurs qu'elle a tout bonnement déposé sur chaque tertre ...
et pour être sûre de respecter le serment qu'elle a fait à l'ent de roche elle leur dit avoir entendu un grognement dans les hauterus , sans doute quelque bête féroce , ours ou autre ...
De cette facon elle s'assure que personne n'aura envie d'aller mettre le bout de son nez , là où il ne le faut pas ...
Yavon opine derechef et entérine les dires de kristaal en lui lancant un petit sourire en coin , qu'eux seuls peuvent comprendre ...
Pour couper court notre future grande matriarche les engage à prendre des forces en ingurgitant du pain d'ent cuit de la veille ...
Elle leur demande ensuite un volontaire pour l'accompagner à la recherche des sources que leur indiquera l'ent , et il faudra dans un premier temps remplir les outres et être économe avec l'eau ... un roulement sera donc établi pour aller quérir celle-ci , dans la mesure ou cela équivaudra à une journée de repos et que les 2 qui iront aux provisons d'eau pourront à leur aise se désaltérer aux sources .
Une bonne décison que tout le monde approuve ... vraiment kristaal est faite pour commander et gagne encore des points de confiance et de respect vis à vis des autres "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMer 31 Oct - 19:23

Khaar:

- " Tout comme je te le dis Danador , plus personne ne contestait les directives de kristaal ... les deux premiers jour fut consacrés à la collecte de matériaux divers , bambous de plusieurs tailles , de différents diamètres , branchages , pierres .Les ents de roche dont c'était la période d'effeuillage leur fournirent suffisament de feuilles également ...
On stockait , on emmagasinait , on ammassait , ne sachant pas très bien si tout cela serait utilisé ... mais peu leur importait ... et puis pendant ce temps avait pensé kristaal les esprits étaient occupés .

Les grands bambous morts , tels des maïs étaient enveloppés de sortes de très longues feuilles filandreuses similaires aux barbes entourant les épis , ce qui serait fort utile aux villageois pour lier leurs structures ...
Par la suite ces mêmes longues feuilles , travaillés , tressés seraient filés et serviraient à la confection de sac , vêtements , toiles etc ...
Quant aux bambous plus jeunes , encore vigoureux , ceux qui s'ouvraient sur leur passage , ils secrètaient à cette époque un lait blanchâtre comparable à de la sève mais avec un pouvoir collant encore plus grand ... encore un don de la nature dont les rescapés feraient bon usage ...
En somme , en deux jours ils avaient réunis tout ce qu'il fallait pour la construction d'un premier village ...
Les 2 équipes chargés des provisions d'eau , avaient au passge cueillis quelques fruits et coupés quelques plantes et fleurs inconnues afin de les soumettre au jugement éclairé de Yavon . Ce dernier leur dirait si celle-ci étaient comestibles ou pouvaient éventuellement servir pour les soins
Le seul problème avec les sources était leur éloignement et il fallait compter une bonne journée de marche aller-retour pour faire le voyage ... il fallait donc absolument résoudre cet épineux problème , mais aussi donner à chacun une tâche bien précise et pour laquelle il était plus ou moins qualifié.
A l'issue de la deuxième journée , Kristaal pendant le repas du soir fit part à l'assemblée de ses idées mais aussi de la nécessité d'établir un semblant de hierarchie en élisant un conseil présidé par un chef de village ... projet pour lequel personne ne fit opposition .
Le lendemain matin , le 3 ème jour donc on procéda au vote ... vote pour lequel l'issue ne faisait aucun doute ...
Celui-ci fut rapidement executé sous l'oeil attentif mais toutefois quelque peu amusé de Yavon qui agissait en tant que scrutateur ...
Kristaal fut donc officiellement elue ce jour-là , grande matriarche de la cité-bleue ... c'était le nom définitif qu'ils avaient donné à leur future bourgade ...
Un conseil de village fut nommé en suivant et on distribua les rôles futurs de chacun au sein de la communauté naissante .
Certains des survivants , étant donné qu'ils allaient prendre un nouveau départ émirent le désir de changer de nom , ce qui fut fait ...
Je vais te nommer et te présenter quelques-uns des membres importants de ce peuple Danador , afin , et vu que tu vas bientôt les rencontrer , que tu te familiarises un minimum avec eux ...
Notre scribe sous-marin a même eu le temps à ma demande et pendant que je prenais contact avec la cité-bleue de te noter quelques noms sur cette algue d'écriture qui doit être sèche et donc lisible pour toi dès à présent ... tu peux bien sûr la consever ... elle te sera bien utile les premiers temps !
il y a donc : "


" Kristaal , la grande matriarche , très belle femme devenue une vaillante guèrrière
Känelle , la cuisinière , femme de caractère au bel embonpoint au demeurant fin cordon bleu .
Soumh-önel , la première femelle à avoir mis bas à la cité-bleue mais aussi une herboriste qualifiée , une femme d'une douceur extrême
Pistil , assistante et fille de Känelle , toute aussi douce que sa mère et très malicieuse ... elle adore faire des blagues
Mekã, mari de Soumh-önel et donc père de Pistil , tu te souviens Danador c'est celui qui avait confectionné les sifflets , une personne très actucieuse avec l'esprit en constante ébullition , il ne se passe pas une journée sans qu'il n'ait l'idée d'un nouveau mécanisme ou autre amélioration à apporter
Atirdel , Le maitre de vol ... quelqu'un de très ... comment dire ... sérieux , qui ne rit pas souvent ... tu passeras beaucoup de temps avec lui pour Glingal et pour toi aussi , mais cà c'est une surprise ...
Alizéa, une femme dans le vent je dirais , la tête souvent dans les nuages , elle t'enseignera sa connaissance des courants , c'est la maitresse des vents tu passeras aussi de longs moments en sa compagnie
Shankar , le prêtre et prêcheur du village ... maitre des prophéties , un érudit dans son genre ayant fait voeu de chasteté mais pas de sobriété ... il délire de temps à autres faisant croire à tout le village qu'il est en proie à de mystérieuses voix ... mais personne n'est dupe ... l'alcool distillé le trahit ... pas méchant pour un sou du reste ... quelqu'un d'original dans son genre
Léthau , un costaud du village des bras comme des troncs d'arbre , jeune et rude gaillard qui s'occupe du minage et de l'excavation ainsi de la forge ... il essaie depuis longtemps de séduire Silmarine ...
Silmarine , vraiment très séduisante *** soupir *** euh pardon mon ami je reprends ... euh ... couturière expérimentée toujours tirée à 4 épingles . C'est aussi une des championnes des quatres saisons , une compétition de vol très périlleuse qui a lieu à chaque connexion des 7 lunes , quand les impétueux vents d'ouest soufflent en rafales virevoltantes et se mélangent aux violents courants dans le défilé ... c'est à peine si on peut se tenir debout sur le promontoire ...
Vogöel, Menuisier et charpentier de son état , un des autres compétiteurs de vol ... il courtise aussi Silmarine qui lui a ravi le titre et lui voue une admiration secrète mais sans limites ... il n'apprécie pas trop Léthau son " rival " mais ne s'en fait pas un ennemi pour autant ... Vogöel a bien failli se tuer plusieurs fois en tentant d'impressionner Silmarine ... Léthau lui a bien essayé de voler , mais il est bien trop lourd et trop fortement charpenté , une vraie force de la nature ... il n'a d'ailleurs fait qu'une seule tentative et ne s'approche plus désormais qu'à cent pas du promontoire ! "


- " voilà mon ami , tu as déjà un petit apercu de cette communauté qui vit en parfaire harmonie dans les hauteurs ... je n'ai pas pu te citer tout le monde car il y a eu des naissances depuis leur avénement ... mais cela devrait te suffir et te permettre de bien t'intégrer ...
euh , Danador je vais replonger quelques instants , car je ne peux rester eternellement à l'air libre et je cause je cause mais mon réservoir interne se vide ... je continue mon récit en remontant et j'en ai bientôt fini rassures-toi ... à tout de suite mon ami .


Dernière édition par Athanor le Dim 20 Avr - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeJeu 1 Nov - 15:07

Après un court moment notre émissaire sahuagin réapparait sur la rive encore tout dégoulinant ...

Khaar:

- "aaahh , ca va mieux je peux reprendre mon récit mon cher ami .
Oui ... donc euh ... Danador , conserve précieusement cette liste , elle t'aidera lors de tes premiers jours à la cité-bleue cat je pense que tu le sais mais tu vas y passer un bon moment ... et tu y découvriras de nombreuses choses ...enrichissantes pour toi et Glingal ...
Je suis vraiment heureux pour toi
Nos amis villageois après avoir élu un chef , un conseil et réparti les rôles se mirent à l'ouvrage mais n'ayant toujours pas résolu leuir problème d'acheminement de l'eau ...
Toute la matinée du 3 ème jour on entendit le cliquetis des outils , machettes et masses allaient bon train et à midi une salle commune fut presque érigée , il n'y manquait que la toiture ... salle qui deviendrait par la suite l'auberge du village ... mais il n'y est pas question d'argent , ni de monnaie ... tu participes à la vie du village et cela est suffisant ...
Bref eau beau l'après midi , l'ingéneiux Mékã poussa un grand cri ... alertant de ce fait ses camarades occupés à travailler les longues feuilles de bambou et à lier des branchages pour le toit ...
On crut tout d'abord qu'il s'était accidentellement blessé ou qu'un danger quelconque les menacait ... mais c'etait en fait un cri de joie , suivi d'un " hourrrah " j'ai trouvé ... j'ai trouvé .
Mekã qui fendait dans leur longueur des bambous de gros diamètre eut une lumineuse idée , qui résoudrait le problème de l'eau ...
Il expliqua que ceux-ci une fois installés à la base d'une des sources en altitudes, pourraient aisément acheminer l'eau jusqu'en bas , faisant office d'une sorte d'aqueduc . Il fallait simplement bien les disposer , les fixer , les lier solidement , la pente faisant le reste ...
ce travail serait fastidieux mais leur eviterait d'incessants trajets ...
La fabrication du toit de la salle commune fut à ce titre reportée et tout le village oeuvra à la fente de longs et grands bambous ... on tressa également de nombreux liens et on récolta en grande quantité le fameux liquide collant sécrété par les bambous qui servirait à la jonction étanche de chaque bambou ...
Cette trouvaille astucieuse avait en plus eu pour effet de donner le sourire à tout le monde et on entendit à nouveau quelques rires fuser ...
Le moral retrouvé , la fin de journée se passa dans la joie et l'allégresse la fatigue s'étant dissipé comme par miracle et le repas du soir pris dans une salle commune sans toit fut cependant très animé , chacun y allant de son idée ...
Ils se couchèrent tôt néanmois car il leur faudrait partir avant le levé du soleil le lendemain ...
On laisserait au camp 2 ou 3 personnes qui devraient concevoir dans la journée un grand receptacle en bambou qui verrait enfin l'espèraient-ils , arriver le précieux liquide cristallin et si indispensable à la vie de tous les jours ... mais une surprise à laquelle ils n'avaient pas pensé les attendait à la fin de la journée ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeVen 2 Nov - 14:53

Khaar:

- " La mise en place du dispositif d'acheminement de l'eau ne se fit pas sans mal ... et nos compagnons s'échinèrent toute la journée . La tâche fut très rude eut égard à l'escarpement prononcé du relief mais faisant preuve d'opiniâtreté ils surmontèrent les difficultés avec brio.
Pendant ce temps les 3 villageois restés en bas au campement fabriquérent une sorte de grande réservoir étanche qu'ils disposèrent là où Kristaal leur avait dit qu'ils arriveraient .
Ils faisaient donc les cents pas au pied du chemin pentu menant aux sources et trépignaient d'impatience , quand des bruits de pas suivis d'éclats de voix les interpellèrent ...
C'était le reste du village qui surgit enfin au détour d'un gros rocher ... il ne restait plus qu'une courte distance à faire parcourir aux bambous . Kristaal et les autres étaient trempés comme des soupes car l'eau les suivait pas à pas au fur et à mesure qui'ls installaient les ponts de bambous taillés pour l'occasion en demi-lune ...
La jonction se fit après l'heure du diner , mais peu leur importait de rater un repas , cet évenement était d'un importance capitale etprimait sur le reste ... le dernier long segment fut ajusté et solidement fixé au receptacle et l'eau commença à s'écouler dans le substitut de fontaine qu'is baptiseraient ensuite " fontaine de l'espoir " ...
Nos villageois tellement heureux d'avoir réussi dans leur entreprise s'apergèrent , s'abreuvèrent abondament ... se félicitèrent .. et l'eau de continuer à couler , ineluctablement et la fontaine de se remplir , de se remplir pour finir par déborder ...
Et oui , dans leur empressement nos amis n'avaient pas pensé à un système de dérivation à la base de la source qui couperait l'alimentation du précieux liquide ...
Mais Danador ... ce peuple ... ces gens ne désarment jamais et sur les ordres de Mékã on amena de la colle et de longs bambous et cet astucieux villageois canalisa le débit pour le répartir au pied du groupe d'ent de roche et dans la forêt de bambou ... les tuyaux débouchant au sein même de la forêt , furent percés de dizianes de petits trous de facon à ce qu'un micro-arrosage se réalise ...
Ils venaient d'inventér un système d'irrigation qui ne fut pas pour déplaire à leurs nouveaux amis enracinés ...
Cela les mena bien tard dans la nuit et évita de gaspiller l'eau ...
Le lendemain Mékã et un petit groupe remonteraient à la source et trouveraient uine solution à leur problème ...
Ils y arriveraient , c'était sûr , leur confiance retrouvée rien ne pouvait plus à présent les arrêter ... et ce n'était pas une petite innondation qui viendrait à bout de leur détermination
Une fois les huttes construites mon cher Danador Mékã achemina même l'eau jusqu'à chaque demeure ... tu te rends compte , nul besoin de remplir des cruches comme encore de nos jours dans les contrées Silveriennes ... ils avaient l'eau courante
Mon ami , il faut encore que je te narre une aventure qui leur est arrivée et qui a orienté leur destin vers d'autres cieux ... c'est bien le cas de dire et tu comprendras mieux pourquoi quand je t'aurai raconté ...
Le temps est proche de l'heure de ton départ et bientôt tu t'envoleras vers la cité bleue en compagnie de ton protégé ... cette magnifique dragonne t'y conduira à coup sûr ... mais vas te dégourdir un peu les jambes mon ami ... tu vas rester coincé à rester assis de la sorte en tailleur à m'écouter sans bouger ... prends donc quelque moment de répit et reviens me voir que je finisse mon récit "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeSam 3 Nov - 15:45

Danador se leva et fit quelques pas , mais pas bien longtemps car il était pressé de connaitre la suite des aventures du peuple-ailée et de la cité bleue ... il s'en revint donc au plus vite auprès de Khaar qui l'attendait dans l'eau où il se prélassait en nageant sur le dos ...
Il s'installa sur le bord de la rive , mais restant immergé cette fois et reprit ...
Cependant le guerrier fut perturbé une fois de plus par Shinju qui insérait dans son esprit des nouvelles récentes de la cité , il ressentit même comme une réticence de la part de la dragonne , une phrase qu'avait prononcé un nouveau postulant au clan ... et elle en fit part à Danador ...
Comme la fois précédente notre futur dragonnier envoya en pensée ses intentions de vote à la cité mais il avait prêté serment et une telle chose ne se rompt point ( sans jeu de mot) , aussi il promit à Shinju de parler à ce jeune mage au plus vite dès qu'il rentrerait dans ses quartiers ... afin de lui expliquer qu'il ne fallait pas voir dans les dragons des ennemis ... mais plutot des alliés de choix au savoir incomensurable ...


Khaar:
- " tu me sembles bien pensif Danador ... bon je reprends et tu pourras enfin t'envoler vers ton destin .
Donc tu te souviens de leur problème avec l'eau ... et bien comme prévu le lendemain , Mékã accompagné de 2 villageois et après avoir tressé finement une sorte de très très long fil ... remonta à la base de la source , là où ils avaient commencé leur installation ... il fixa un bambou qu'il avait bricolé pendant leur courte nuit là où l'eau débouchait , et grâce à un astucieux mécanisme , celui-ci pivotait sur une sorte d'axe et détournait le débit d'eau . De cette facon , l'eau était dirigée ou non dans l'installation déposée par eux la veille ... il fit quelques essais puis fixa une extrêmité du long fil sur le bambou directionnel , puis tout en redescendant il fixa celui-ci le long des canalisations en demi-lunes grâces à de petits anneaux qu'il sortit d'un sac et qu'il avait confectionné également en secret à l'aide de morceaux de bois souples ... ceux-ci servaient de guides au fil et il en disposa tout au long du parcours sur les demi-lunes acheminant l'eau ... Ils arrivèrent en fin de soirée au campement et à la fontaine ... et là il héla kristaal et les autres qui s'occupaient du toit de la salle commune ...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Bambouyf3


Il leur expliqua sommairement son invention , et tira sur le filin ... l'eau continua de s'écouler et les villageois attroupés se demandaient bien où il voulait en venir ...
Il fallait bien sûr que l'eau déjà entrée dans les conduites s'écoule et s'évacue , après un moment le filet s'amenuisa pour devenir minuscule ... puis gouttelettes , puis plus rien ... ca marchait il avait réussi à couper le débit d'eau depuis la base de la fontaine ...
Mékã était dans un état jubilatoire et savourait son succès bien mérité il faut bien le dire ... Il tira à nouveau sur le filin , et pareillement , après un court instant l'eau fit entendre son bruit cristallin dans la fontaine ...
On remplit les outres et récipients puis Mékã coupa l'eau et passa le fil sur un morceau de bois en forme de fourche , prenant soin que celui-ci reste toujours bien tendu ... il noua une boucle à son extrémité et le fixa bien tendu à une ramure qu il' avait tronqué à la base de la fouche ...
le tour était joué , ils avaient de l'eau à leur convenance sans avoir besoin de monter aux sources à chaque fois ...
Les ents et bambous bleus en furent d'ailleurs bien aise car si au début ils apprécièrent une agréable irraigation , l'eau s'étant écoulé toute la journée commencaient à détremper sérieusement le sol ... et la gente sylvêstre prenait grand soin de se racines ... surtout les ents de roche qui se déplacaient rarement mais en avaient la possiblité .
Si je te raconte tout cela Danador c'est pour te démontrer à quel point ce peuple est ingénieux et cela n'est rien en comparaison de ce que tu vas bientôt découvrir ... ce sont des gens de qualité ... tu verras ... et d'en savoir un peu sur eux ... moins grand sera ton étonnement quand tu les rencontreras ...
J'ai encore une chose importante à te raconter et tu seras libre d'y aller ... je t'envie tu sais car ma vie à moi semi-terrestre et semi-aquatique m'interdit les trop longs voyages ... mais je compte sur toi pour revenir me voir et me porter directement de leurs nouvelles ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMar 6 Nov - 18:54

Le guerrier écoutait khaar qui devait avoir presque usé toutes ses réserves de salive tellement son récit était long et Shinju informa Danador du départ de Skullkid alors qu'il était admis au clan ... mais la raison de son départ était incontestable , la famille est une noble cause qu'il faut servir sans délai et avec amour ... dommage pensa le guerrier ce mage avait l'air doté de bonnes intentions et empreint de gentillesse ... peut-être le reverrions-nous un jour ?

Khaar:

- " Je vois mon ami que tu communiques beaucoup avec cette splendide créature ... et pourtant elle n'est pas à toi si bien que l'on puisse dire qu'un dragon appartienne à quelqu'un ... mais saches qu'il n'est pas si commun que cela qu'ils donnent leur confiance ainsi ... je pense que tu es sur le bon chemin et que tu lieras d'étroits liens avec Glingal ... mais rappelle-t'en c'est un privilège bien rare ...
Quant à nos amis de la cité-bleue , après avoir résolu leur problème d'approvisionnement en eau ... et de ce fait permis une irrigation régulière et commandée de la bambouseraie et des ents de roche ils érigèrent au fil des jours et des semaines qui s'en suivirent plusieurs édifices que je ne vais pas t"énumérer et qui constituent normalement un village ou une ville ... salle commune , auberge ... forge ... atelier de charpente et j'en oublie ...
Le temps s'écoulait lentement au rythme des lunes montantes et descendantes et une fois que chacun eut son propre logis on s'attela à construire un mur d'enceinte solide fait de peirres et de bambous taillés en pointes ...
Kristaal n'avait oublié la promesse faite à Yavon et on aménagea un bel espace à celui-ci qui trônait fièrement désormais au beau milieu de la cité au centre d'une palce baptisée comme il se devait " place des ents "
En dehors du mur d'enceinte on prépara les terres pour l'ensemencage des beaux jours et en particulier celui d'une nouvelle génération d'ent de roche ...
L'hiver arrivait à grands pas maintenant et les premières froideurs de celui-ci avaient mis un terme aux veillées nocturnes en plein air ...
On entreposa de bonnes provisions de fruits , de viandes séchées et fumées .
Des pièges avaient été posés un peu partout alentours et approvisionnaient en petit gibier la communauté ... les plus grosses pièces étant traquées lors d'expédition périlleuses en haute-montagne ... on chassait :
- le chaglier ( sorte de chamois plus trappu assimilé à un sanglier arborant de belles défenses recourbées mais très agile en montagne )
- le cerf à deux-têtes ... ( dont les précieux bois étaient recherchés )
- une fois même un ours-acier , une gigantesque créature que l'on débusqua et qui failli bien égorger Léthau le rude mineur-forgeron qui comme toujours était en 1ère lignes aux côtés de Kristaal ... il lui sauva la vie d'ailleurs cette fois , celle-ci ayant été mise à terre d'un violent coup patte il s'interposa entre elle et l'ours en l'attirant à lui ...
Il en porte encore d'aillieurs une affreuse cicatrice sur la joue droite qui part du-dessus de l'oeil gauche , traverse son nez fracturé depuis ce jour et s'arrête au ras du cou en ayant creusé au passge 3 stries profondes ...
La puissance de cet animal rare est due à son ossature en acier , un acier solide que beaucoup d'alchimistes chevronnés aidés par de réputés forgerons ont essayés de reproduire en l'analysant ... mais en vain ... on n'a jamais su ni pourquoi ni par quel sortilège cela était ... mais cela est ... pour de malheur de det ours et de ces descendants
Le fait est que cet animal qui n'en reste pas moins splendide à été longtemps pourchassé par un peu toutes les races ... ils ne sont plus très nombreux aujourd'hui ...
C'est en arrrivant au village avec leur pesant trophée et pour l'avoir trouvé bien lourd sur le du chemin de retour que Yavon les éclaira sur l' animal , expliquant l'urgente nécessité à l'avenir d'épargner ces ours .
Mais ce qui était fait était fait et Yavon les mis au courant pour le précieux squelette fait d'un mystérieux acier ...
Léthau une fois ses plaies pansées et remis de ses émotions saurait bien tranformer cette carcasse en outils et armes bien tranchantes ...
D'ailleurs pour en revenir à Léthau , ne lui parle jamais de sa cicatrice à moins que ce ne soit lui qui ne le veuille bien ... car c'est depuis ce jour pour lui que , s'étant retrouvé plus ou moins défiguré ... il a perdu tout espoir de séduire la belle Silmarine ...
Ceci dit la bête fut dépecé , son cuir tanné ... Léthau portant un tablier de forge en cuir très épais qui en provient , les quartiers de viandes débités séchés et fumés ... son épaisse toison ... comme les autres fourrures d'ailleurs qu'ils travaillaient et recueillaient sur les Nyak dorés et autres bêtes à poils qui peuplaient les hauteurs ... réservées en tout premier lieu aux enfants et aux personnes plus âgées ou plus fragiles .
Les journées de chasse étaient et devenaient surtout de plus en plus éprouvantes à cause du froid qui gagnait , et il fallait monter souvent très haut pour débusquer le gibier ... Pourtant c'était devenu leur priorité avant que les pentes et cols trop enneigés ne leur interdisent leur accès
Kristall la seule de son village a connaitre l'existence des lutins-chanteurs épiait le moindre buison qui remuait ou pointait le regard en direction de tout autre bruit suspect ... mais même si les lutins les virent passer à plusieurs reprises jamais personne , kristaal comprise ne remarqua leur présence ...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! 99328585hx7




Et puis un matin alors que le village endormi s'éveillait doucement les premières neiges firent leur apparition ... et la cité-bleue comme ils l'avaient nommé devint cité-blanche en une matinée ...
Les flocons dansaient tournoyaient mus qu'ils étaient pas le vent glacial qui soufflait déjà depuis quelques jours ... puis ils grossirent , et grossirent encore se gonflant des prémices d'un hiver qui s'annoncait rigoureux ... jusqu'à tomber sans vergogne comme des pierres ... droit et sans détours ... s'amoncelant sur le sol et formant une croûte neigeuse qui craquait sous les pas et allait en s'épaississant ...

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Neigegif004oz7





Bientôt il en aurait jusqu'au genou et peut-être plus encore ... et Kristaal donna l'alerte afin que l'on dégage sur le champ des chemins praticables ...
Beaucoup d'entre les villageois les plus jeunes n'avait jamais vu de neige , au mieux ils en avaient entendu parler les anciens car des plaines où ils étaient natif cette matière étrange et pure ne tombait que rarement du ciel ...
Ce fut pour eux un sentiment bizarre , entre-mêlé entre de joie de surprise et aussi de peur .. peur de ce que l'on ne connait pas ...
Mékã quant à lui était aussitôt allé voir l'état de sa fontaine qui avait comme il se doit gelé ... fort heuresement ils avaient empi la grotte de zandos de reserves d'eau suffisantes ... mais qui ne leur permettrait certainement pas de passer l'hiver ...
Il en avertit donc derechef kristaal et en temps voulu un petit groupe serait désigné afin de déneiger les conduites de bambou jusqu'à la source , qui elle , protégée du vent et couverte ,( une chance pour eux ) par un aplomb rocheux continuait t allègrment de couler ...
Néanmoins Mékã voulait absolument vérifier l'état de sa construction le jour-même car il n'en était pas peu fier et en compagnie d'un de ses camarades villageois il voulut prendre le chemin initial de la source ... mais il fut vite stoppé dans son entreprise car une trop importante épaisseur de neige l'empêcha vite de progresser et il serait bien trop fastidieux et périlleux que de se risquer à s'y frayer un chemin ... une tentative serait vouée à l'échec et on avait bien trop besoin de Mékã au village qui s'obstinait malgré tout à vouloir y aller ...
Il fallut à Kristaal et pour la toute première fois qu'elle fasse preuve d'autorité et intime l'odre absolu à l'ingéneurr de rester ranquille et de canaliser son énergie à trouver une solution plutot que de dire des inepties ...
Quant à dégager un chemin jusqu'en haut c'était chose faisable , mais à quoi bon gaspiller ses forces pour que le lendemain tout soit à refaire ...
Mékã le lendemain sortit donc de sa hutte fièrement et un petit sourire de vainqueur sur les lèvres ... il avait croisé bien serrés des bambous et branchages qu'il avait effeuillés et après les avoir découpé de la taille d'un dessus de tonnelet de bouffone se les était fixé aux chausses ...
de cette manière il pouvait progresser au dessus des amas neigeux sans trop de difficulté et il rechercha un compagnon comme lui pas trop lourd pour lui en remettre une 2 ème paire afin qu'il puisse l'accompagner dans son périple ...
Ils auraient pu faire fondre la neige pour obtenir de l'eau mais cette matière rappelle-toi leur était presque inconnue ... ils le firent l'hiver d'après ce qui leur évita bien des efforts inutiles ... mais de leur ignorance du 1 er hiver passé en montagne , ils avaient trouvés le moyen de marcher sur la neige et ce malgré son épaisseur ...
Je ne vais pas te narrer Danador chaque péripétie ou trouvaille de ce peuple , mais sache que losrqu'il est confronté aux éléments l'homme sait être inventif et redevenir humble ...
j'ai une dernière chose à te raconter qui a eu lieu ce premier hiver et qui conditionna leur futur ... elle est un peu moins plaisante à ranconter car il y a eu encore quelques victimes mon ami ... mais va donc-voir ton dragonnet on dirait qu'il s'étouffe ... il a du avaler quelque chose de travers ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeLun 26 Nov - 19:22

Danador avait du quiter précipitement son ami Khaar laissant aux bons soins de celui-ci son protégé Glingal qui avait avalé de travers une arête de poisson ...

S'assurant malgré tout que tout allait bien avant de partir , il se rendit dans le gouffre de la lugubre cité du clan des Métempsychoses pour une affaire importante ...

Cette chose étant réglée il lui avait fallu retourner à la cité Lunaticienne pour mettre à jour le traité d'alliance de paix entre ces clans ...
Entre temps la sage Nano l'avait nommée grand intendant de la cité et de ce fait , il avait du s'attarder un peu plus sur place ... en profitant pour accueillir de nouvelles recrues et se rendre en compagnie de Dame Hitomi à une séance de négociations chez les celtcis pour y discuter les termes d'un traité de paix ...
Ils y furent d'ailleurs très bien recu et s'en retournèrent heureux et satisfaits à la cité sylve .

Danador laissa passer un ou deux jours , rendant visite à quelques membres et metant en route quelques projets qu'il avait en tête avant de repartir .

Son coeur était déchiré entre le fait de rester dans sa chère cité et celui de retrouver Glingal et son ami Khaar ... et pourtant il dut bien se résoudre à quitter Lunatic pour les mille-lacs ....

En route il rencontra même Dame Nano qui partait pour un périlleux mais nécessaire pélerinage au temple de la lune pour y affronter quelques épreuves dififciles que lui imposerait Dame Nature ...

Elle était accompagnée de Zeltan un oiseau argenté que le guerrier avait sauvé des griffes d'un funeste lord machin-chose qui jouait avec sa vie ...

Le voyage vers les mille-lacs se passait bien quand soudain Shinju eut un soubresaut ... elle tressaillit presque et fit une embardée ... à tel point qu'elle faillit bien désarconner le dragonnier ... ce dernier crut d'abord à une courant d'air violent ou à une bourrasque annoncant l'arrivée d'une tempête en altitude , car ils volaient très très très haut n'apercevant même plus les crêtes enneigées des monts qu'ils survolaient ...

Puis la dragonne ralentit violement puis n'avanca plus que très doucement ... Danador se rendit compte alors qu'il ne s'agissait pas d'un phénomène météo mais plutôt d'une grande souffrance que ressentait la dragonne ...
Shinju ralentit encore l'allure ... puis s'arrêta ... son corps devint froid , glacial , le guerrier le resentait à travers tous ses membres ... et la dragonne vacilla ... roula sur le côté et se mit à tomber en tournoyant tantot sur le coté tantot sur le devant , décrivant d'ahurissantes vrilles ...
l'équipage vu le poids important de Shinju prenait de la vitesse et le dragonneir s'accrochait tant bien que mal , comme il le pouvait ... il essayait de parler à Shinju de la voix ... par la pensée , mais rien n'y faisait ... elle ne répondait pas à ses appels ... elle était absente , devenu une masse inerte et sans vie apparente ...

Danador tentait de regarder en bas mais ce n'était pas facile car les vrilles allaient de plus en plus vite , le dragonnier crut apercevoir en bas le pic d'une montagne ... qui se raprochait , se rapprochait ... mais qu'ils évitèrent de justesse ...
Le guerrier maintenant aggripé de toutes se forces , pouvait voir défiler la paroi d'un haut massif et là il se rendit vraiment compte de la vitesse ...

Il crut son heure cent fois venue et eut une pensée pour Glingal et aussi pour tous ses camarades du clan qu'il ne reverrait sans doute jamais plus ... on ne retrouverait peut-être même pas sa dépouille ni celle de Shinju et ils seraient dévorés par quelque charognards vautour ou chacal errant ...

le guerrier ne pensa plus , se contentant de femrer les yeux et d'attendre ... et là croyez-le , le temps lui parut à la fois trop court mais aussi une éternité ... une sensation bizarre d'avoir envie que cela finisse mais un espoir aussi que tout redevienne comme avant et que le temps allait manquer ...
Ils allaient s'écraser ... c'était sûr ... leurs corps seraient démentibulés et meurtris ... la seule consolation du guerrier resté malgré tout conscient était qu'il ne sentirait rien , du moins l'espèrait-il en desespoir de cause ...

Et tout à coup .... FFFRRRRRRRRRRRR ... FFRRRRRRRRRR ... LES ailes de Shinju repliés contre sopn corps par la force du vent s'ouvrirent en grand ... et le choc fut rude pour Danador ... une chance pour lui que la dragonne avait repris connaissance en étant sur le ventre ... sinon s'en eut été fini de lui ...
Le guerrier ressentit une violente douleur à la base de sa nuque , car à l'impact sa tête avat été projeté en avant avec une immense force ...
Shinju decrivit une longue longue longue courbe ascendante ... se contentant de laisser ses deux ailles étendues ... puis elle se stabilisa et tourna sa tête vers le guerrier et lui parla en pensée ... une larme perlait de son oeil gauche ... danador par le choc subit était maintenant inconscient à son tour , mais cela ne dura pas et les paroles de Shinju dans sa tête l'éveillérent


***Danador .... Danaaadooor ... est-ce que ca và ? je ne sais ce qui m'est arrivée ... il y a eu ce brouillard ... ce froid persistant ... et Nano ... oui ... Nano ... elle était en danger ...***


le dragonnier avait compris ... et Shinju avait ressenti tout ce que ressentait Dame nano pourtant à des leiues d'ici ... beaucoup de choses étaient liées en ce monde


***oui Shinju ... ca va ... je te remercie ... j'ai cru mourrir ...***


*** il y a eu ensuite cet oiseau , une vision de printemps de renouveau ,de chaleur ... de réconfort ... et nano en sécurité puis ... ... cette larme ... tu sais Danador nous ne pleurons que rarement ... et nos larmes ont de grandes vertues , ne la laisse pas se perdre mon ami ... récupère-là ... je t'ne fais cadeau ...
remettons-nous en route veux-tu , j'en connais un qui t'attend avec impatience ... ***


A ce moment le dragonnier après avoir récupéré précieuseument la larme de dragon croit déceler chez Shinju l'esquisse d'un sourire ...

Ils reprirent deplus belle de l'altitude et continuèrent leur route sans encombres jusqu'aux milles-lacs que l'on pouvait désormais apercevoir et qui dessinaient de jolis formes oblongues et argentées sur l'horizon ...
Le jour n'allait pas tarder à poindre et le spectacle encore une fois serait féérique dans ce coin reculée du monde ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeJeu 10 Jan - 13:11

Etant donné les événement le dragonnier apercevant pourtant les reflets argentées des milles-lacs fut contraint de faire demi-tour et Shinju toutes ailes déployées et à grands battements le ramena à la cité où de sérieuses affaires l'attendaient ...

L'hiver était là et les allers et venues de voyageurs nombreuses en cette rude saison , certains demandant asile pour une nuit ou quelques jours , d'autres désireux d'intégrer le clan , postulaient et puis ne donnaient plus de nouvelles , d'autres encore arrivaient avec un lourd passé et avouaenit des demi-vérités ...

Facile de faire un membre , plus difficile d'ne faire un honnête et fidèle sur la durée

On fêta l'intronisation de niasen en tant que grand sommelier , Dame Nano fort occupée par sa nouvelle fonction de Moniale Silverienne déposa le matin de Noël un grans sac devant la chambre du guerrier , contenant un équipepent complet des enfers qu'elle lui prêtait pour un temps ...

Il y eut le départ regretté de Knibal , le chasseur ayant décidé d'aller vivre un peu l'aventure en dehors des murs de la cité ... qui surprit un peu tout le monde et que certains déplorèrent avec sincérité ...

Les fêtes de fin d'année passèrent comme tous les ans et une douceur inhabituelle pour un mois de Janvier vint s'installer à la cité Lunaticienne ...

Le guerrier nommé grand intendant , non que sa tâche ne lui déplut bien au contriare avait cependant besoin d'air , et voulait prendre un peu de distance avec les intrigues qui menacaient la sécurité du clan ...

De surcroit , et bien qu'il sut Glingal en sécurité , il avait l'impression de l'avoir quelque peu abandonné et son dragonnet lui manquait terriblement ...

Il appela mentalement Shinju qui se livrait ce matin-là à quelques arabesques au dessus du grand donjon de la bibliothèque ...
Cette dernière après quelques minutes , juste le temps qu'elle amorce d'adroits virages entre les tours de garde , redescendit et fut devant le guerrier , paré de sa nouvelle tenue aux couleurs orangées qui lui allaient d'aileurs à ravir ...

Elle avait déjà deviné ce que voulait le futur dragonnier et lui fit comprendre de monter en selle sans attendre ...

Danador s'exécuta et s'installa aisément sur le harnois de cuir épais ... il n'en était plus à son premier vol et n'ayant plus à subir la crispation du novice pouvait voyager sur le dos de la belle dragonne dconfortablement et en profitant du voyage ...

Shinju prit un rapide envol et mit le cap plein sud , direction la région les milles-lacs qu'elle connaissait bien maintenant ...

Malgré la longue distance le voyage fut très agréable , étant donné l'étrange douceur climatique du moment , et de nouveau le guerrier apercut l'éclat scintillant des lacs de montagne ...

Parti du matin de la cité ils arivèrent à la nuit tombée , ils n'avaient fait qu'une seule halte afin que Danador se débgourdisse un peu les jambes car le futur dragonnier était pressé de retrouver son protégé ...

Shinju se posa au bord du lac où logeaient la famille Sahuagin de Khaar ... le guerrier sauta à terre et s'approcha de l'étendue d'eau noire et inquiètante dans la nuit puis attendit ...

Khaar au courant de sa venue ne mit pas longtemps à émerger et le guerrier en fut heureux , il allait avoir des nouvelles de Glingal qu'il ne voyait pas sur la rive ...
L'étrange accent de l'émissaire sahuagin roula au oreilles du guerrier avec délice ...

Après s'être salué ils échangèrent quelques nouvelles et khaar , comme à son habitude pris la parole solenellement en grand narrateur qu'il était :


- " et bien mon ami tu dois te demander où se trouve ton dragonnet ?
ne t'inquiète pas , nous liui avons trouvé une petite grotte à flanc de montagne mais pas trop haut ... il commence à voleter vois-tu ! mais est encore trop gauche et pas assez développé ni puissant pour te porter ...
Par contre je pense qu'il a acquis ce don de communication dont est doté cette race magnifique de créatures ... mais il est encore bien jeune et tu étais bien loin d'ici ...

Il est la-bas ( khaar montra une anfractouosité seulementdistante de quelques pas du lac ) ... comme tu peux le constater , nous ne l'avons pas logé très loin de nous et j'ai fait poster 2 gardes Yuan-ti , avec qui nous avons fait la paix , à l'entrée ...
ton protégé ne risquait rien ...
Mais qu'attends(tu donc pour aller le rejoindre ?? "


Danador heureux de savoir Glingal en de bonnes mains , remercia avec déférence son ami et lui explqiua qu'il aimerait entendre la fin du récit sur le peuple ailé le lendemain matin , afin que Shinju puisse l'y emmener avec son petit le plus tôt possible

Il aimerait partir quand le soleil serait au zénith afin de pouvoir libérer la dragonne de sa mission en fin de soirée et afin qu'elle puisse aller retrouver sa compagne de toujours Dame Léna au plus vite ...
Celle-ci avait eu l'extrême gentillesse de confier Shinju aux bons soins du guerrier , enfin ... plutôt le contraire ... et Danador en était très reconnaisssant à la grande mage et il saurait la remercier le moment venu ...

Khaar opina et donna rendez-vous à Danador le lendemain aux aurores ...

Le guerrier en compagnie de Shinju et de khaar se dirigea vers la petite grotte où devait se trouver Glingal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeVen 11 Jan - 13:57

Arrivé devant la grotte , Khaar fait signe aux deux guerriers Yuan-ti de se retirer et invite Danador à entrer avant de lui emboiter le pas ...

Le guerrier apercoit alors Glingal couché sur le flanc sur un épais et confortable lit de paille qu'a fait aménager le Sahaugin ... il dort à poings fermés et est pris de quelques soubresauts par moments ...

Il doit sans doute rêver ... rêver qu'il senvole au dessus des cimes montagneuses dans le soleil couchant , qu'il flirte avec les nues ...

On entend le léger souffle régulier de sa respiration ... il est vraiment craquant et n'a guère changé , si ce n'est qu'il a un peu forci mais pas trop quand même ...

Il sera aisé à Shinju de les transporter lui et le dragonnier jusqu'à la cité-bleue ...

Shinju ne pouvant entrer dans la petite caverne passe son long cou à travers l'entrée et vient caler le bout de son museau vers celui de son petit , peut-être pour le renifler ou lui donner un peu de tendresse ... le baiser du dragon ... qui sait ?

Le fait est que le dragonnet s'éveille peu à peu ... tourne la tête et voit Shinju accompagnée de 2 visiteurs ... Il étire ses pattes et ses griffes rétractiles dont le guerrier constate qu'elle ont sacrément poussé ...

Puis Glingal se relève , puis trébuche et retombe sur la paille , les membres encore un peu ankylosés puis se redresse pour de bon cette fois ... elle observe les visiteurs et s'approche ... s'approche de Danador et vient le heurter doucement de son museau à ma poitrine ... puis tourne son flanc et le colle à celui du dragonnier ...

Danador est ému du comportement du jeune dragonnet .. non il ne l'a pas oublié et soudain une image aparait dans l'esprit du guerrier , celle du jour de son départ pour la cité LP avec Shinju , quand il avait été rappelé en toute hâte , puis une autre image prend place .. celle du dragonnet qui gémit et de khaar qui vient le consoler ...

Ca y est Glingal communique avec lui et lui envoie , non des mots ou des phrases , mais des images ...

Le guerrier parle alors à l'oreille de Glingal très doucement et lui explque l'obligation qu'il a eu de partir ... et d'autres chsoes encore mais qui ne nous regarde pas ...

Le dragonnet va ensuite saluer Shinju ... puis Khaar qui a été son protecteur et un père de substitution ... puis revient se lover tout contre Danador qui est aux anges ...

Shinju retire sa tête de la grotte et Khaar souhaite une bonne nuit au dragonnier ...

Danador salue tout le monde et donne rendez-vous à son ami émissaire le lendemain très tôt ...

Il pose son bardas contre une paroi , allume un feu et nos deux compères Glingal et Danador s'endorme l'un contre l'autre sur le couchis de paille pour une nuit pleine de rêves ...

le guerrier avant de s'endormir et sachant Shinju alitée devant la grotte , ne peut s'empêcher de repenser à la nuit de la naissance de Glingal la flamme suspendue ... les conditins sont presques les mêmes , sauf que cette fois , le dragonnet est à ses côtés et ceci pour toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeLun 11 Fév - 13:06

La lune éclairant un ciel déjà rempli d'étoiles règnait en maîtresur cette belle nuit ...
Danador tapi tout contre le flanc de Glingal endormi déjà depuis longtemps y puisait une chaleur bienfaitrice et pouvait sentir battre le coeur de son dragonnet tout contre son oreille ...
La respiration de Glingal était régulière , entrecoupée de temps à autre d'un léger gémissement ou d'un imperceptible soubresaut ...

Le dragonnier pourtant fatigué n'arrivait pas à trouver le sommeil .. demain allait être un grand jour , la fin d'un récit et le début d'une autre histoire qui commencerait par un long voyage au pays bleu ...

Malgré tout il tenta de fermer les yeux et de se laisser prendre par les bras de morphée , et à peine parvenait-il à y arriver qu'un claquement d'aile au dehors se fit entendre , suivi par une ... pensée que lui envoyait Shinju ...

Une pensée sombre ... un grand danger ... qui nécessitait que la belle dragonne parte sur le champ ...
Le peuple ancestral était menacé ... car chez les dragons comme chez les hommes certains belligétants veulent s'approprier le pouvoir , assservir les plus faibles et les dominer ...
Sans aucun doute et par certains côtés , les hommes et les dragons n'étaient pas si différents ...
Le dragonnier eut la vision cauchemardesque d'un canyon ou s'entrechoquaient de long museaux , où s'enflammaient de grandes ailes ... des corps de reptiles ailés privés de celle-ci qui tombaient inéluctablement vers une mort certaine ...

Une guerre avait commencé opposant les dragons du roc ardent ... à d'autres dragons ... et Shinju bien qu'éloignée avait bien entendu recu l'appel de détresse de sa race ...

Le dragonnier se leva alors prenant bien soin de ne pas réveiller son dragonnet et alla rejoindre en toute hâte la belle dragone argentée ...
il s'approcha et lui caressa tendrement le museau , puis posa sa joue tout près de l'énorme gueule , pouvant sentir l'haleine souffreuteuse de la créature ...

Il souhaita bon voyahe à Shinju et lui apporta tout le courage dont il était porteur , l'encourageant pour son futur périple ...

Il recula de quelques pas pour laisser s'envoler la dragonne argentée , ce qui se fit sans attendre ...
il la regarda s'éloigner dans un rai de lune puis la vit disparaitre pour finir dans les ténèbres de la nuit ... il chassa vite de son esprit l'idée que ce pourrait être la dernière fois qu'il voyait Shinju ... vivante ... et s'en retoruna auprès de son petit

Sur que Glingal aurait aimé participer à cette bataille , mais il était encore bien trop jeune et pas assez aguerri pour combattre de grand dragons adultes et belliqueux

Danador ne ferma pas l'oeil de la nuit et pensa à Léna et aux autres dragonniers qui seraient surement en danger auprès de leurs familiers ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeMer 16 Avr - 15:52

Quand Athanor commenca à s'assoupir un rai de soleil pénétra dans la petite grotte lui conférant une douce lumière ...
Au fur et à mesure que celui-ci montait doucement vers son zénith , il dessinait des arabesques mordorées sur la peau bleu-argentée de Glingal encore endormi ...

Le trait de lumière qui allait s'élargissant atteignit progressivement l'oeil gauche du dragonnet couché sur son flanc qui montait descendait au rythme régulier de la respiration ...

Glingal ouvrit alors une paupière , la refermant aussitôt surpris par la luminosité soudaine ... puiis la rouvrit à demi ... sa tête se leva ... le reste suivit et en un instant le petit fut sur ses pattes posant un regard attendri au guerrier ...

Athanor s'approcha alors et le caressa en dessous du cou ... ce qui plaisait visiblement beaucoup au dragonnet ... puis ... un bruit de pas au dehors ... le guerrier fit volte-face immédiatememnt prêt à intervenir la main serré sur la garde de son épée , l'autre faisant obstacle entre un éventuel assaillant et son protégé ... mais ... fausse alerte !

Il s'agissait tout simplement de khaar , ses longs bras tentaculaires chargés de fruits divers et d'un gros pain fait d'algue et de maïs ...
Le sahaugin était venu saluer ses amis très tôt , sans doute pour terminer son récit , et sachant que son ami aurait une longue route à faire pour rallier la cité-bleue ...

Il déposa les fruits sur le sol à l'extérieur de la grotte , sur lesquels Glingal se jeta sans plus attendre , affamé qu'il était ... normal pour un dragonnet ...
khaar rompit ensuite la miche de pain d'algue et maïs en deux morceaux inégaux , le plus gros qu'il tendit à son ami dragonnier ...

Pendant un moment on n'entendit plus que le bruit saugrenu d'avides mastications affairées , entrecoupées de sourire que les 2 compères échangeaient sous le sloleil levant ...

Puis khaar fit passer d'autour de son cou à sa main une longue outre en peau qu'il trenait en bandoulière et emplie d'un breuvage indéfinissable concu lui dit-il à base de baies des profondeurs ... de fruits ... et ... de phosphore réhydraté ??

Peu importe se dit le guerrier , car après l'ingestion d'une bonne partie du pain , qui pourait-on dire était très ... " nourrrissant " ... il avait grand soif ...

Khaar laissa Athanor boire en premier par courtoisie ... le liquide était assez sirupeux et d'une texture peu ordinaire ... sucré , légèrement acidulé ... presque pétillant ...mais très largement buvable ...
Athanor prit d'abord une petite gorgée ... puis avala une grande rasade s'essuyant ensuite la bouche d'un air satisfait , du revers de sa manche ... et repassa ensuite l'outre à son ami qui le regardait d'un air quelque peu amusé ...

Athanor n'eut pas longtemps à attendre pour sentir les effets du breuvage ... sa vue sembla se voiler légèrement , la tête se mit à lui tourner ... puis un grand frisson lui parcourut le corps ... et tout redenvint normal ...
Il se sentit ragaillardi , en pleine forme , lui qui n'avait que peu ou pas dormi de la nuit aurait soulevé des montagnes , du moins était-ce l'impression qu'il eut sur le moment ...

C'était comme si il était ivre , mais sans l'être car il avait également l'étrange sentiment d'une grande vérité en lui ... comme emprunt d'une extra-lucidité ...
Il fit quelques pas sur le surplomb toujours sous les yeux de khaar qui avait revêtu une attitude goguenarde et rieuse ...
Athanor prit garde cependant de ne pas trop s'approcher du bord de l'escarpement rocheux sur lequel ils se trouvaient , puourtant il était mâitre de se faits et gestes et marchait très droit , trop droit dans sa tête à son gout

Curieuse sensation quand même , que d'avoir le sentiment que les choses sont trop parfaites ...

même Glingal pourtant sérieusement occupé à se gaver de fruits frais tourna la tête pour l'observer ... sans doute avait-il ressenti l'état inhabituel de son dragonnier ...

khaar pour couper court , prit soudain la parole comme pour rasssurer son ami humain des effets de la mystérieuse boisson ...

- " Ne craint rien mon ami ... d'ici quelque temps tu te sentiras parfaitement bien ... cette boisson que nous appelons " divine-ardeur " , nous la donnons en général aux combattants avant une épreuve ... et comme tu avais l'air tellement exténué hier soir , j'ai demandé à notre grand-faiseur de potions , le maitre achilmiste Xuhm de nous en préparer une outrre pendant la nuit ...

Tu ne ressentiras plus aucune fatigue physique ni morale pendant huit couchés de soleil ... tu vas devoir écouter la fin de mon récit et partir pour la cité-bleue ... crois-moi tu en auras grandement besoin ...

Autre chose , mon ami nous nous sommes réunis en conseil extraordinaire cette nuit et nous avons contacté nos amis humains des terres de Flandor et un de leurs griffons de combat spécialisé dans le transport de troupe est en route , il sera là je pense quand le soleil aura atteint son zénith ...

J'ai pensé qu'il te serait utile en l'absence de Shinju partie pour la guerre et dont je n'ai pas eu d'ailleurs de récentes nouvelles ... j'espère que ... mais passons ...

Une dernière chose Athanor etr non Danador ... ( Khaar regada le guerrier dans les yeux ) ... j'ai aprris pour ton véritabel nom , enfin j'ai su que tu savais la vérité sur ce sujet car je savais en fait depuis longtemps ... pour avoir autrefois combattu ton père ... l'elfe noir ... mais c'est une trop longue histoire et là n'est pas le propos ...

Veux-tu arrêter un instant de faire les cents pas et venir t'asseoir auprès de moi ... reprends un peu tes esprits et je pourrais commencer ... du moins ... finir mon récit sur le peuple de la cité-bleue ... "



Athanor ne put que s'exécuter devant Khaar ... ce petit être des profondeurs dont le guerrier savait qu'il était plien de ressources , l'étonnait encore une fois de plus et de quelle facon ... comment ce peuple sous-marin arrivait-il à communiquer avec d'autres peuplades , comment khaar était-il au courant de la venue au monde de Glingal , coment savait-il pour sa nouvelle identité ... autant de questions qui resteraient sans nul doute sans réponses du moins pour le moment car Athanor comptait bien un jour revenir passer plus de temps avec son ami afin de mieux le connaitre lui et son peuple ...
Khaar lui tendit l'outre dont il n'avait bu en fait qu'une toute petite gorgée et lui expliqua qu'il pouvait la conserver pendant deux cycles de lunes sans qu'elle ne s'latère ...

Compter un ami comme Khaar dans ses rangs était comme un don du ciel , une terre-promise , une chose bien plus précieuse que beaucoup d'autres en somme ... prévenant ... fidèle ... droit ... respectueux ... loyal ... autant de qualités qui auraient été nécessaires à certaines des dernières recrues du clan ...
Athanor rit intérieurement d'avoir eu cette pensée à ce moment précis , il ne se l'expliqua d'ailleurs pas ... sa fonction d'intendant sans nul doute qui ressortait ... lui qu'un jeune impertinent avait osé traiter de vaniteux ... bien loin s'en fallait pourtant ...

Athanor mordit à pleines dents dans un fruit frais que venait de lui offrir Khaar comme s'il avait deviné la soudaine envie du guerrier ... puis une fois la 1 ère bouchée avalée , fit un tour d'horizon de la merveilleuse région des milles-lacs que surplombait leur promontoire et qu'il quitterait dans la journée ... comme pour l'immortaliser ...
Il se tourna enfin vers son ami sahuagin lui faisant comprendre en replongeant ces incisives dans le savoureux fruit qu'il était prêt à l'écouter avec attention .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
Athanor

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitimeDim 20 Avr - 14:33

Athanor était prêt à entendre la fin du récit , les effets indésirables de la boisson étant retombés il se sentait dans une forme olympienne ... lucide ... attentif ...
Khaar l'observait sans mot dire , il le rergardait mordre dans le fruit et arborait un air placide ...
Il rompit soudain le silence et commenca par :


- " Délicieux ce fruit ! n'est-il pas ? ... bon mon ami il faut que je t'informe de certains événements qui ont eu lieu chez le peuple de la cité-bleu ... tu te souviens je l'espère de leurs péripéties ... Zandos ... la rencontre avec Yavon le vieil ent de roche , la forêt de bambous bleus , grotte aux squelettes de chauve-souris ... les premières neiges , les chasses , la découverte par kristaal de l'existence des "zerbolo" le petit-peuple de lutins chanteurs espiègle et discret ...

Et puis l'établissement des premières demeures de la salle commune , l'ingénieux travail de Mékã pour acheminer l'eau jusqu'au village ... enfin tu vois mon ami tout allait pour le meiux la cité prenait forme les villageois sous l'égide de Kristaal reprenaient le moral ...

Les garde-mangers regorgeaient de réserves de grains de fruits secs de farines et de viandes séchées ... bref la communauté s'apprêtait à passer un hiver sans encombre ... jusqu'à cette nuit-là ... cette nuit sans lune , sombre et propice aux vlilénies les plus infâmes ...

Ce-soir là certains villageois étaient endormis bien au chaud dans leurs nouvelles demeures mais un petit groupe composé des villageois les plus jeunes avait érigé un grand feu de camp et écoutait avec avidité les récits parfois enflamés du vieil ent de roche , Yavon le bavard comme on avait fin par le surnommer .
Tellement rompu de solitude au cours des dernières décennies et trop heureux d'avoir un auditoire pour lui seul , il captivait les plus jeunes mais aussi les plus anciens par ces histoires épiques et ancestrales ...
Entre deux narrations quelques jeunes villageois faisait sortir d'agréables notes d'instruments qu'ils avaient fabriqués ... vieux luth artisanaux , flûte de bambou etc ...

Les flammes du grand brasier qui réchaufffaient les coeurs mais aussi les corps par ce froids dessinaient des ombres folles sur les mines réjouies et enjouées du petit groupe ... tout allait bien jsuq'à ce que ..."


Athanor roulait des yeux gros comme des calots et attendait avec une impatience non-dissimulée la suite des événements , même s'il se doutait bien au fond qu'elle ne servirait pas les interêts de ce peuple qu'il allait bientôt rencontrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Empty
MessageSujet: Re: En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !   En route vers la cité bleue ... Khaar raconte ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers la cité bleue ... Khaar raconte !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Les Chroniques d'une Rôdeuse
» En route vers notre Destin!
» En route vers Québec...
» La route vers le Miyama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan de Lunatic Pandora :: Le sanctuaire :: La bibliothèque-
Sauter vers: