Le clan de Lunatic Pandora

Clan de Silver World
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cité bleue ... trop belle pour en repartir

Aller en bas 
AuteurMessage
Athanor
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Mer 13 Aoû - 17:32

Le temps passait et la belle saison emmenait chacun aux quatres coins du pays ... et après avoir glissé un parchemin sous la porte de Dame Alarwen je décidais qu'il était grand temps d'emmener Glingal aux pays du peuple ailé ...

Confié à la garde de mon ami Khaar , l'émissaire des Sahuagin , je le savais en sécurité mais il me manquait terriblement ...

Mais avec la rencontre puis l'arrivée à la cité de la belle et mystérieuse Alarwen j'avais encore repoussé le voyage prévu de longue date à la cité bleue ...

Cette fois ma décision était prise et rien ni personne ne pourrait m'en faire changer ...
c'est ainsi que je me retrouvais un beau jour aux milles-lacs en compagnie de Khaar ...

Celui-ci prit soin avant l' ultime départ de me conter l'histoire de ce peuple et le terrible assaut dont ils furent victimes une nuit d'hiver par les " Fretzen " , mi-homme-mi chauve-souris ... qui vivaient dans des grottes des plus hauts sommets et qui surveillaient depuis très longtemps Kristaal la matriarche et sa communauté ...
Leurs peitites dents pointues scintillaient dans leurs bouches allongées ... avides de sang frais ... ils étaient cruels et faillirnet bien anéantir toute forme de vie dans le village ...

Heureusement kristaal avait fait fabriquer de longs bambous acérés et durcis au feu qui leur permirent d'atteindre les fretzen ... qui à cause de leur importante envergure d'aile n'avait qu'un seul point faible , leur lenteur ...

Ce jour qui faillit bien être la fin pour les humains en exil forcé fut au contraire une date importante dans l'évolution du village et de cette manière ( vu la configuration des lieux où ils étaeint contraints de vivre ) il apprirent à se servir des ailles récupérées sur les cadavres des fretzen ...

Khaar me passa les détails mais me confia qu'aujourd'hui ils étaient passés maitre dans l'art du vol monté et dans la fabrication de machines volantes de toutes sortes ...
Idéal pour parfaire l'éducation du dragonnet et la mienne qui était à faire ...

Khaar qui communiquait par voie télapthique avec beaucoup de peuples avait fait quérir deux griffons de transports issus d'une des puissantes confédérations des hommes du nord ...

Je les vis arriver au loin dans de grands et lents battements d'aile ...
On chargea des présents et des vivres dans une des nacelles prévues à cet effet et Glingal et moi montèrent dans l'autre ...
Un chef de vol dirigeait avec autorité et assurance chaque équipage ...
Tout de gris vêtu, barbe bien taillée sous un casque-bol surmonté d'une pointe effilée , seul un blason à l'effigié des escadrons de vol civil de couleur violette venait rompre l'uniformité ... ils arboraient la mine austère des hommes du nord mais n'en étaient pas moins d'agréables compagnons de voyage ...

Je rencontrais donc au bout du voyage et après en avoir tant entendu parlé , Kristaal la matriarche et son peuple venu accueillr " l'étranger " ...

Ils ne recevaient guère de viste et la curiosité fit que tout le village ou presque était présent ...

Avant de descendre de la nacelle je payais largement les 2 chefs de vol en les remerciant qui quittèrent après une courte pause les lieux ...

On me mena au village ... très haut perché , ce à travers maintes et maintes passerelles de bambou , puis on m'attribua un logis ...

Je passerais sur les semaines puis les mois qui s'en suivirent car cela serait trop long ...
mais Glingal fit de rapides et énormes progrès ... il avait maintenant deux années humaines , ce qi n'était rien pour un dragon mais carcatérisait le passage à l'état adulte ...

Il crachait maintenant de long traits de feu avec une telle puissance ... il était devenu un dragon mais était encore jeune et sa vigueur il la puisait au sien d'une énergie quasi inépuisable ...

Pour ma part il fallut plus de temps pour que j'apprenne les rudimentsdu vol ... on m'enseigna jusqu'à la voltige , ce qui pouvait servir en cas de combat aérien pour surprendre un adversaire ...

Je participais même à la compétition annuelle du village et ne me classait pas si mal étant donné mon expérience toute fraiche .

On me fit tester également les astucieuses ailes volantes concues par Mekã ... des ailes de fretzen retravailllées puis tendues à l'extrême entre des bambous de différents diamètres ...
L'ingénieur en chef mekã m'en fabriqua une paire faites à ma mesure ...

Petit à petit le temps passait et je me sentais bien à la cité bleue , Glingal était heurueux , je participais aux expéditions de la communauté pour la nourriture , aux chasses au fretzen ... car maintenant c'était eux qui craignaient Kristaal et son clan ...

J'en arrviais presque à oublier la cité Lunaticienne ... de laquelle j'avais des nouvelles par dragon interposé shinju qui transmettais à glingal qui l'informais car je communiquais comme chaque dragonnier avec son dragon ... nous ne formions qu'un ...

C'est ainsi que j'appris les derniers changements , , d'anciens membres qui revenaient ou d'autres de puissants mages qui avaient insérés le clan ... la section que je dirigeais de loin , avait elle aussi grandie ...et même si le clan me manquait , le fait de retourner vivre à la cité me faisait peur ...

De murs ici , il n'y avait pas et puis vu que d'éminents membres revenaient ou étaient entrés au clan je pris une décision que je n'aurais jamis cru prendre un jour ...
celle de quitter lunatic ...

J'étais trop heureux ici , on m'avait proposé d'insérer à part entière la communauté ... offre que j'avais déclinée ...

En fait j'arrivais à un âge et à un statut de guerrier qui me donnait envie de voler de mes propres ailes , de tenter de créeer ma propre fraterie avec des règles nouvelles , un peu hors normes , sans chef propre , mais dirigée par un conseil des sages auquel chaque membre pourrait prendre place qu'importe son rang ou son ancienneté ...

C'est quand même à un peu d'amertume que je glissais dans les pattes d'un aigle-royal messager le parchemin qui annoncerait mon départ ... je confierais les rennes de la section à dame Hitomi ...
Concernant mon ancienne fonction je faisais confiance à Dame Nano pour la faire échoir à quelqu'un qui saurait s'en occuper aussi bien que moi ...

De toutes facons cela faisait déjà trop longtemps que la cité bleue m'avait conquise et j'installerais un fortin au début dans les montagnes ...

Sur le parchemin je n'oubliais surement pas de saluer chaque membre et de remercier le clan dans son ensemble ... car cette cité , cette fraterie, i avait fait de moi un fier et brave guerrier et cà , jamais je ne l'oublierai et passerais de temps à autres boire une chope à la taverne ...

Mais le destin avait mené ma route jusqu'à cette cité-bleue et je me devais de suivre la voie de mon coeur ... car ainsi fonctionnais-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Cheftaine de Lunatic Pandora
Cheftaine de Lunatic Pandora
avatar

Nombre de messages : 539
Cat. : Elfe Magicienne, Moniale des terres d'argent
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Ven 15 Aoû - 23:21

*L'elfe regarde apaisée la cité bercée par un doux soleil naissant qui réchauffe peu à peu les pierres sur lesquelles marche la magicienne pieds nus. Parée d'un corset noire et d'un fine jupe elle erre dans le couloir ouvert faisant le tour du jardin de la citée bleue. Elle aperçoit alors le chevalier Athanor et se met à côté de lui. L'elfe l'observe qui regarde le ciel. La prêtresse regarde l'aura du chevalier et elle sourit....*

Il a enfin trouvé....


*La magicienne ne peut s'empêcher de sourire, elle s'accoude sur le muret et contemple le ciel azur rayé de filets dorés. Elle se retourne et s'assoit sur le petit mur et regarde le chevalier. Une flamme semble briller de milles éclats dans ce regard plein d'espoir et d'espérance. D'une douce voix presque chantante l'elfe dévoile une partie d'elle même.*

- J'ai vécu quatre générations humaines... je suis loin d'être une jeune elfe malgré mon apparence. La cité bleue est une cité qui n'est visible que par ceux qui recherchent quelque chose : un but, une aide, ou parfois eux-même....

Je me souviens lorsque tu es venu vers moi, ton aura m'a inspiré confiance de suite et j'ai su que tu deviendrais un grand chevalier. D'un jeune guerrier fougueux tu es devenu un chevalier honorable et respecté de tous. Je dois admettre que tu es d'une sagesse remarquable pour un être humain aussi jeune... ces humains me surprendront toujours....


* Elle sourit à Athanor, son coeur se rempli de tristesse. Ces humains sont si attachant au fond.*

- Sache que tu es plus qu'un chevalier pour moi, même si nous les elfes sommes peu expressifs, sache que je te porte un grand intérêt...


*La magicienne cherche ses mots puis sourit*

- Je crois que l'on parle d'amitié dans ce cas... Je respecte ton choix quel qu'il soit et je t'aiderai autant qu'il me sera possible ! ce ne sont pas de simples mots mais une promesse... tu as tant apporté à cette cité que je te suis redevable. Ta loyauté et ton aide sont des présents précieux que je ne saurai remplacer... mon coeur se ferme peu à peu et j'ai plus de mal à accorder ma confiance.

*Elle pose sa fine main sur celle du guerrier*

- le soleil commence à nous inonder, la rosée brille comme des milliers d'étoiles ... profitons de ce spectacle... une grande soirée nous attend, je te rendrai hommage comme tu le mérites..

_________________


La rédemption est notre avenir mais la trahison est notre fléau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunaticpandora.actifforum.com
Léna
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 267
Localisation : Au sanctuaire de l\'Eau Sacrée
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Sam 16 Aoû - 10:58

l'elfe cachée derrière le grand saule avait suivi, sans le vouloir, la conversation d'athanor et de sa mère.

Une larme se mit à couler sur sa joue. Un grand guerrier, droit, honnête, intègre, allait quitter notre grande famille.

Les yeux tournés vers, elle se rapella combien il avait et il est toujours aussi important dans son coeur. Il avait su la proétger, la défendre, lui apporter son aide.

Elle ne put s'mepêcher de venir auprès. Le sourire aux lèvres elle vint embrasser sa tendre mère et déposa un baiser sur la joue d'Ahtanor.

- Notre destin n'est pas toujours prévisible noble guerrier mais sache que l'on ne peut oublier ceux qui ont oeuvré dans cette cité et mamère à très bien su relater ces faits.

- j'espère qu'un détour de temps à autre vers notre demeure fera partie de tes promenades.

- Nous avons partagé une section elle restera dans mon coeur a tout jamais.

Elle se retira doucement pour s'intaller sur un canapé et réfléchir à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitomi ISHIDO
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 159
Cat. : Guerrière
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Ven 22 Aoû - 15:54

Hitomi avait écouté avec attention Athanor et au fur et à mesure de son récit ses traits s'assombrirent. Néanmoins sa culture faisait qu'elle ne pouvait montrer sa tristesse.

Je lespecte ton choix Athanol mais tu vas beaucoup manquer à les gens de Lunatic Pandola.

Je sais que nos chemins se cloiselont encole mais c'est gland peine poul moi de te voil paltil.

A bientôt mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Mar 26 Aoû - 18:04

Athanor errait en flânant dans le dédale des jardins suspendus de la cité-bleue ... on pouvait apercevoir les premières leurs du jour poindre sur l'horizon ...

Il avait certainement fallu un peu de temps avant que la nouvelle du départ de son ami guerrier Propspecteur et du sien ne parvienne aux oreilles de la grande prêtresse elfe ...

Notre dragonnier laissait aller se pensées en même temps que ses pas en cheminant parmi les allées ... un grand vague à l'âme s'était emparé de lui depuis la veille au soir !

D'humeur taciturne ce matin-là , il observait les méandres laissées dans l'azur bleu pâle par les trainées nonchalantes des derniers nuages qui s'effaceraient bientôt .

Soudain , le froissement d'un battement d'aile lui fit lever les yeux un peu plus haut et il vit Glingal son jeune dragon surgir au détour d'un massif ...
Athanor en fut quelque peu surpris car le reptile volant avait pris l'ahbitude de prolonger son sommeil jusque tard dans la matinée . Il est vrai que les séances d'entrainement intensives auxquelles celui-ci s'adonnait , lui procuraient un immense plaisir mais l'éprouvaient tout autant ...

Athanor s'attarda donc un instant , accoudé au muret de pierre plate sur lequel des lierres tentaient de se frayer un chemin dans un lacis odorant de menthe sauvage poivrée ...

Mais tout en admirant les folles arabesques décrites par Glingal , il pressentit quelque chose ... une présence ... on l'observait !

Notre jeune dragonnier ayant appris depuis peu qu'il étant en fait un sang-mêlé ( elfe-noir du côté de son père) ne se nourrissait plus de la même façon des éléments ...
Ou était-ce la totale communion qui l'unissait désormais au jeune dragon ... ? ou une conjugaison des deux ... le fait est que sa perception des choses avait terriblement changé ... non l'ouie ou l'odorat ou bien même le goût ... mais une sorte de sixième sens qu'il développait peu à peu ... ... ... ... et qui le fit se retourner !



- " Dame Nano !! ... vous ... ici ! c'est trop d'honneur que vous me faites ! ... et un incommensurable plaisir ... "

Que dire de la surprise du guerrier si ce n'est qu'une joie intense l'envahit aussitôt , un sentiment de satisfaction , de soulagement aussi ...
Dame Nano était venue jusqu'à lui ... et trônait là devant lui ... trôner était bien le mot car elle était une reine ...
Un corset noir aux reflets moirés tombait jusqu'au dessus de ses hanches si fines et s'ajustait à merveille sur une fine jupe de tulle ...
Elle était tout simplement ravissante dans le soleil levant qui traversait sa magnifique chevelure de braise aux reflets mordorés ... la lumière du jour glissait sur elle ...

Leurs regards se croisèrent dans un silence presque cérémonial ... chacun d'entre-eux esquissant un léger sourire qui en disait long et exprimait leur joie à se retrouver mais aussi beaucoup d'amertume ...
On pouvait lire une immense tristesse dans les grands yeux bleus de l'elfe ...

Athanor s'eternisa sur le doux visage de Dame Nano comme s'il la voyait pour la première fois et ce qu'il ressentit le troubla profondément faisant ressurgir des sentiments enfouis tout au fond de lui ...

Peut-être était-il tombé amoureux de l'elfe peu après son arrivée au clan ... sans vraiment oser même se l'avouer ...
Une grande amitié qui se serait transformée en amour au fil du temps ...

En aucun cas de toutes façons , jamais Ô grand jamais la simple idée de déclarer sa flamme d'une manière ou d'une autre ne lui avait effleurée l'esprit et puis le sentiment qu'il nourrissait envers la grande moniale des terres d'argent était complexe ... emprunt d'une admiration sans bornes et d'un respect démesuré ... total !

Ce petit bout de femme ... cette jolie elfe à l'aspect pourtant si frêle menait nénamoins et de main de maître la grande fraterie Lunaticienne ...
Son dévouement au clan et celui en parallèle à l'église des terres d'argent avait fait d'elle en plus d'être une cheftaine renommée et respectée ... une grande moniale ...

Cette récompense s'il en est , elle la méritait largement ... mais qui la rendait encore plus inaccèssible ...
Quel elfe ou humain la méritait ?

Toujours est-il qu'Athanor reprenant ses esprits chassa de sa tête ces souvenirs à la fois pénibles mais aussi agréables ... et détourna le regard pour masquer une larme qu'il sentit perler au coin de son oeil droit ...


Sans savoir si Dame Nano l'eut remarqué ou non ... c'est à ce moment qu'elle choisit de partir comme pour rassurer le guerrier dans une longue litanie qui prit vite la forme d'une louange à son égard ...
Athanor en fut très flatté car il savait Dame Nano sincère ... et les dernières paroles qu'elle prononca avant qu'un silence pesant ne s'installe , jetèrent le doute tout au fond de son âme ...


Un ange passa ... puis deux ...



Que dire ? que répondre à autant de gentillesse et de compliments dont il se demandait s'il en était vraiment digne ...



Dernière édition par Athanor le Mer 27 Aoû - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léna
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 267
Localisation : Au sanctuaire de l\'Eau Sacrée
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Mer 27 Aoû - 11:24

Blottie contre sa dragonne, la mage sentit des larmes perler sur ses joues.

Sa gorge était serrée, son coeur lui faisait mal.

Nos chemins se croiseront il est vrai.Et grâce à nos amis ailés nous pourront communiquer il est vrai mais ta présence nous était indispensable et grande va etre ton absence.

Tu nous as appris beaucoup de choses. J'aimerai tant te garder dans notre cité mais je respecte ton choix.

J'espère qu'une alliance et une grande fete scellera celle ci.

Tu seras toujours le bienvenue dans notre cité.

Et ce sera avec joie si nous pouvons partager quelques rp avec toi .

Bonne route preux guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Cheftaine de Lunatic Pandora
Cheftaine de Lunatic Pandora
avatar

Nombre de messages : 539
Cat. : Elfe Magicienne, Moniale des terres d'argent
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Mer 27 Aoû - 13:13

*L’elfe se dirige vers sa chambre l’esprit confus. Elle sert ses mains contre son cœur et ne sait si elle doit sourire et s’effondrer. La magicienne arrive dans ses appartements et se dirige vers son balcon. L’air est doux et le soleil réchauffe sa peau pâle. Elle tente tant bien que mal de calmer son aura et de comprendre ce qui lui arrive.*

Il part… comment vais faire sans lui…. Il est encore parmi nous mais un vide se forme en moi !


*Nano regarde au loin et laisse la brise l’entourer. Elle sert ses mains encore plus fort et la prêtresse semble rougir. Elle avait posé sa main sur celle du guerrier pour lui témoigner de son appuis mais elle se sent terriblement gênée d’un tel acte. Tant de projets ont muris depuis cet été mais seule comment peut elle maintenir le rythme ? Elle ferme les yeux et ne voit qu’une chose… le visage d’Athanor…

Un grand guerrier a une aura des plus pure qu’il soit. Loyal et fidèle, elle a toujours pu compter sur lui… mais peut être est ce le temps pour la prêtresse de rendre la pareil. Avec un conseil aussi avisé que lui, la jeune elfe intrépide qui avait construit Lunatic Pandora est devenue une elfe mûre et assagit … grâce à lui ! Sa bonté l’avait même permis de trouver son âme sœur, Glingal . Ce dragon avait bien grandi, devenu lui aussi un protecteur de la cité bleue. Rares sont les dragons qui s’unissent à un être humain mais cette union avait confortée Nano dans sa confiance en Athanor.

L’elfe se rend compte alors de sa maladresse.. Ce n’est pas un ami qu’elle perd mais un être cher… Avec Athanor à ses côtés elle se sentait forte et voulait toujours faire de son mieux pour que Lunatic devienne un lieu de sérénité et de prospérité ! Mais sans lieu sans cette assurance qu’il dégage et qui inonde l’elfe, comment pourrai-t-elle continuer ?

Surprise, elle sent une chose étrange sur son visage… une larme perle… cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas ressenti cela. Sentant la tristesse monter en elle, la prêtresse prend sa flûte d’argent et commence à jouer. Des notes longues résonne dans la cité sylve. Ses doigts qui d’habitude dansent sur le corps de l’instrument, enchainent les notes au ralenti. La musique reflète une mélodie emprunt à la tristesse…

Je me dois de rester forte, il ne me permettrai de mon montrer ainsi !


Reprenant du poil de la bête elle tente tant bien que mal d’afficher un sourire, mes ses yeux la trahissent. Elle rentre dans sa chambre et pose sa flute. Elle passe devant un vieux tableau représentant les premiers membres de la cité, ou l’elfe apparaît à côté d’Athanor.

Nous sommes proches depuis tant de temps, sommes nous liés plus que nous l’osons l’avouer ?

*Un sourire nostalgique apparaît*

Pour tout ce que tu m’a apporté et la sagesse que tu m’a enseigné, je me dois de te suivre et de t’aider du mieux que je le peux ! je ne le fais parce que je le dois mais parce que mon cœur me le dicte..

Puis l’elfe se surprend elle même… au début de Lunatic, la magicienne aurait plus annoncé son désir de cette façon :

Tu m’as bien aidé mais puisque tu veux partir et bien moi je ne vais pas te lâcher ! Qu’est ce que tu vas devenir sans moi ? Hein ? Oui je sais pas grand chose ! Alors t’as pas le choix je vais t’aider ! Monter un clan c’est pas simple mais je trouve que je ne m’en suis pas mal sortie alors toi aussi tu dois faire un grand clan !


*Pensant à cela l’elfe se met à rire. Elle avait effectivement changée ! Aujourd’hui jamais elle n’oserait révéler ce qu’elle ressent au fond d’elle, car elle aurait peur que cela affecte les décisions prises. Elle sort de sa chambre et se dirige vers la place centrale de la cité, direction la taverne. L’elfe aperçoit Naisen et lui demande de préparer sa grande taverne à recevoir une fête des plus grandiose qu’il soit !*

- Nous nous devons de célébrer cela ! le seigneur Athanor prend son envole et je souhaite fêter ca comme il se doit !

_________________


La rédemption est notre avenir mais la trahison est notre fléau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunaticpandora.actifforum.com
Athanor
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Mer 27 Aoû - 18:46

le soleil commence à nous inonder, la rosée brille comme des milliers d'étoiles ... profitons de ce spectacle... une grande soirée nous attend, je te rendrai hommage comme tu le mérites ...

... les derniers mots de la grande prêtresse résonnaient dans la tête du guerrier ... sans cesse ... avait-elle compris qu'Athanor prenait son envol de son côté ... ou au fond ne voulait-elle pas y croire ?
Le guerrier hésita avant de reprendre la parole ... cherchant à peser ses mots ... car à tout prix il ne désirait , en aucn cas , froisser celle qui avait tant fait pour lui ... celle qui l'avait recueillie à son arrivée à la cité sylve alors qu'il ressemblait à un pouilleux , qu'il était blessé , fatigué , sale et affamé ...

On avait soigné ses blessures autant morales que physique ... et là aujourd'hui , lui Athanor ... s'en allait ... tournait le dos ...
il se sentit soudain l'âme sale ...

Pourtant son choix était fait ... au plus profond de lui l'ex-intendant de la cité était un innovateur et il désirait créer un clan de ses mains avec l'aide de ceux ou celle qui voudraient bien l'assister dans le défi un peu fou qu'il s'était fixé .
Des idées un peu farfelues le parcouraientmaist il essaierait malgré tout de les mettre en place ... une toute nouvelle politique de gestion ... une cité originale qui ne ressemblerait en rien à celes déjà existantes ...

Il savait qu'il prenait un risque ... mais la vie vaut elle si le chemin que l'on suit est par trop linéaire ...

Toutes ces choses il tenta de les expliquer à la grande moniale ... comme si cela pouvait la réconforter ... la rassurer ... mais il restait persuadé que son départ aurait le gout de l'amerume ... lui-même était à la fois heureux de son choix mais se détestait en même temps ...
complexe est l'âme humaine parfois qui perturbe la sollicitude de nos choix ...
oui il partirait ... mais de corps simplement car une partie son coeur resterait ancrée à la cité ...

Athanor ayant fini de parler , de nouveau le silence s'installa ... les grands yeux bleus de l'elfe se gonflaient d'humidité et le dragonieir sentit une boule dans sa gorge ...
Encore un peu et ils allaient fondre en larme tous les deux comme des enfants ...
c'est pourquoi Athanor puisa au fond de lui ... se forca et réussit à sourire ...

Une légère brise matinale souffla légèrement faisant se soulever une mèche de la belle chevelure de feu de Nano qui glissa puis vint se poser en travers de son doux visage ...
La grande moniale ne tenta même pas de la dégager , tellement absorbée qu'elle était dans ses pensées ...
Athanor s'avança alors très lentement ... d'un geste sûr et soigné remis en place la mèche folle qui frémissait , caressée par le vent ...
à cet instant précis Dame Nano qui fixait l'horizon tourna son visage vers lui ...

jamais il ne s'était trouvé aussi proche d'elle , physiquement il va sans dire ... il pouvait sentir son souffle ...
il se fixèrent un instant ... qui dura une éternité , puis du revers de la main le guerrier caressa le doux satin de sa peau ...
s'approcha encore plus près et déposa un doux baiser amical sur la joue de la grande prêtresse ...
il prit ensuite Dame Nano par les épaules la regarda droit dans les yeux et la serra très fort contre lui ... comme on serrerait une mère ou une soeur ... un ami ... une amie
à un tel point qu'il pouvait entendre son ceour battre tout contre le sien dans sa poitrine !

Il se dégagea alors maladroitement de l'étreinte qu'il avait provoquée , un peu confus d'un tel élan et essaya de parler une première fois ... sans y parvenir ...
les mots restaient coincés au fond de sa gorge ... il toussota pudiquement et conclut d'une voix fébrile ...


-" je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi ... et j'espère que bientôt vous pourrez être fier de moi et de la famille que je souhaite former ... vous en ferez à travers moi de toute facon un peu partie ... "


Le guerrier fixa de nouveau le bleu azuré du ciel et y retrouva Glingal mais cette-fois accompagné de la belle dragonne argentée ... sa maman ...
Les retrouvailles faisaient plaisr à voir ... comment imaginer d'aussi puissantes créatures , pouvant être si féroces dans certains cas faire preuve d'autant d'amour et de douceur familiale ...
Glingal décirvait de grands cercles autour de Shinju immobile qui avait ouvert grand ses ailes ... son petit devenu adulte maintenant la frôlait parfois et se lova un instant écaille contre écaille ...
Athanor ressentait en lui la joie intense du jeune dragon , qui comme un enfant qui veut se rendre interessant se mit à décrire en se confondant en folles arabesques de périlleuses acrobaties entre les escarpements rocheux des montagnes cernant la cité-bleue ...
Le manège dura un long moment et le dragonnier aux yeux ébahis ne réagit pas tout de suite ... adimratif devant l'émouvante scène ...

Il passa sa main sur sa joue à la barbe naissante puis pensa ... Shinju ... Shinju ... mais oui ... Dame Léna ne doit pas être très loin ...
il la chercha du regard dans le jardin ...
La grande dragonne argentée amorça alors une longue courbe descendante , suivie de près par sa progéniture et vint se poser sur le muret .Quelques pierres roulèrent mais l'édifice qui en avait vu d'autres tint bon ...
Athanor apercut enfin Dame Léna qui s'extirquait non sans peine des longs bras d'un vieux saule-câlineur , arbre spous lequel se retrouvaient les amoureux de la cité ...

Immédiatement le guerrier se dirigea vers son amie Léna ... et s'apprêtant à se retourner pour aviser Dame Nano que sa fille était là constata que la grande moniale avait disparue ... volatilsée ... à sa place une pluie de minuscules fleurs odorantes était apparue ...
Capable d'enchantements puissants la grande Dame s'était sans doute dématérialisée et avait rejoint la cité sylve pour éviter de trop souvent cruels adieus ...

Athanor à son grand soulagement , n'eut pas à réitérer ses explications du fait que Dame Léna avait suivi une bonne partie de la conversation et était plus ou moins au courant de la nouvelle par l'intermédiaire des deux dragons ...

En outre elle souhaita bonne chance au guerrier dans son entreprise , ce qui lui ota un fardeau non négligeable à porter ...
Ils restèrent à évoquer les bons moments ainsi , une bonne partie de la matinée ... il est vrai qu'ils avaient guerroyé ensemble et avaient cohabité pendant une assez longue période au fortin d'entrainement des plaines de Dusso .

Athanor présenta même Dame Léna à quelques membres de la communauté du peuple-ailé , dont kristaal la courageuse et intrépide chef de village respectée et aimée de tous
Puis vint comme toujours l'heure du départ ... des adieus ... plutôt des au-revoirs ... et le guerrier après avoir donné un respectueux baise-main à Léna les accompagna autant qu'il le put du regard ... puis les vit disparaitre sur la ligne d'horizon par délà une crête montagneuse ...
Glingal qui les avait escorté un moment s'en revint vite auprès de son dragonnier car la tristesse qu'il ressentait était également en lui ...
S'étant prudement approché d'Athanor il le poussa délicatement de son long museau courbant l'échine , l'invitant par la-même à le monter .
Athanor ne se fit pas prier et s'adonna au plaisr de voler avec son ami dragon ... histoire d'oublier par le biais de sensations fortes le flot émotionnel qui le torturait ...

Aux alentours de midi , l' équipage se posa sur le promontoire d'envol et Glingal laissa son dragonnier descendre en s'inclinant de nouveau.
Mékã l'ingénieur en chef du village apercut Athanor et le convia expressement à un , comme d'ahbitude , copieux repas ...
Il souhaitait présenter à son ami sa toute dernière invnetion en matière de vol-libre et voulait s'entretenir avec lui sur le sujet ...
Mais Athanor prétextant une hypothètique migraine dut décliner l'offre si généreusement faite , s'en excuusant au préalable auprès de son hôte .
Sans autre détour il rallia son logis et s'allongea sans plus atendre sur sa paillasse de sieste faite de paille et de bambou taillé .

Il se laissa aller à divaguer fermant les yeux ... et recut un ... " flash " de Glingal qui lui transmettait les amitiés et encouragements de Dame Hitomi Ishido du clan Ishido ... la fière et courageuse ambassadrice du clan ...
Aussi enigmatique qu'amusante elle n'en était pas moins une amie fidèle et loyale respectueuse des gens et des traditions ...
Une fois de plus cela lui alla droit au coeur ...

Il voult vider son esprit mais n'y parvint pas ... tantôt il voyait la cité , tantôt Dame Nano et Dame Léna lui remettant pour la 1 ère fois le fameux oeuf qui allait devenir Glingal ... aussi souvent le visage de Dame Alarwen rencontrée récemment et pour qui à l'inverse de Dame Nano ses sentiments étaient clairs ...et il souhaitait bien ne pas la perdre ...

Il finit par s'endormir et ... fit un étrange rêve ... rêve dans lequel il voyait ... il voyait ... la grande prêtresse des LP jouer d'une flûte argentée ... les notes cristallines résonnaient à son esprit ... se tintant de mélancolie et de tristesse ... emportant avec elles des lambeaux de souvenirs , des morceaux de la cité sylve ... des fragments d'un bonheur perdu ... ce fameux bonheur dont chaque individu cherche le chemin ... la quête d'une vie ... ce bonheur il faudrait qu'il le reconstruise de ses propres mains et qu'il le partage ... comme on le lui avait appris à son ancienne cité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanor
Ent aventurier
avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : vert pays des eaux vives
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   Jeu 28 Aoû - 11:56

Athanor dormit une bonne partie de l'après-midi comme s'il ne voulait pas émerger de son rêve ... mais , en fin de soirée des bruits de pas le sortir de son sommeil ... c'était mékã qui lui rendait visite et tenait absolument à lui présenter sa toute dernière trouvaille ...

Ah celui-là quand il avait une idée en tête ...

Le guerrier lui offrit un rafraichissement et prit une légère collation , même s'il n'avait pas faim il ne tenait pas à tomber d'inanition ...

Les dernières ailes volantes de l'ingénieur avaient été repensées et le système d'articulation grandement amélioré pour une optimisation du vol ...
Ainsi il fallait dépenser beaucoup moins d'énergie pour actionner les grandes ailes ...
Très pratique pour les vols longues distance ...

Mékã confia à son ami dragonnier qu'il allait désormais travailler sur les ailes proprement dites en essayant de les alléger encore un peu plus ...

Athanor se sentait bien et était parfaitement intégré au sein de la communauté ... il faisait comme tout un chacun sa part de travail et avait été bien accepté ...

Cependant, cela ne le satisfaisait pas car il n'avait pas quitté son ancien clan pour en intégrer un autre ...
Un projet lui tenait à coeur qu'il voulait merner à bien ... fonder son propre clan , une cité ... bâtir un havre de paix et recruter des membres s'il le pouvait mais pour cela il lui fallait un territoire et aussi de l'aide ...

Il avait bien sa petite idée car encore un peu plus haut dans les montagnes environnantes était l'ancienne place forte des Fretzen qu'ils avaient abandonnés suite à la contre-attaque des guerriers du peuple-ailé ...

Un assez grand espace offrait suffisament pour y construire une cité ... des grottes naturelles trônaient cà et là et l'accès en hauteur en rendait dificile l'accès ...
Ce qui dans un premier temps permettrait d'y effectuer les travaux en toute sécurité ...

Les travaux ... oui cela posait problème au guerrier car pour le moment il était seul et on ne bâtit pas une cité ainsi ...

Il fit part de son idée audacieuse à Mékã l'ingéneiur en qui il avait toute confiance et ce dernier bien qu'attristé par la nouvelle lui rétorqua qu'il falait sans plus tarder en informer kristaal la chef de village ...

Mékã confia plus tard au guerrier qu'ils s'attendaient un jour ou l'autre à son départ ... et puis après tout ils seraient voisin car l'ancienne place forte Fretzen n'était qu'à quelques encablures d'ailes-volantes ...

Le plus difficile serait le transport des matériaux et quelques jours passés , quelle ne fut pas la surprise d'Athanor en voyant débarquer au promontoire une dizaine de griffon de transport ... ceux-là même auxquels Khaar avait fait appel pour le dernier voyage effectué depuis les milles-lacs

En effet Mékã ne s'était pas trompé , la communauté par l'intermédiaire de kristaal et sans le lui dire avait contacté le Sahuagin et mis en oeuvre une expédition gigantesque ...

Il est vrai que le guerrier s'étonna les jours précédents de voir partir en expédition de chasse ou en quête de matériaux les plus divers des petits groupes de villageois ...
Il est vrai qu'il passait le plus clair de son temps dans les jardins ... là où il avait rencontré Nano et Léna ...

Lorsqu'il vit poindre le nez de son petit ami Sahuagin par dessus une nacelle il comprit immédiatement ... et un grand sourire emplit son visage ...

Une grande aventure allait comencer et cela l'aiderait un peu à effacer la triste mine qu'il affichait depuis quelques jours ...


[hrp]suite du rp : construction de la cité de la communauté d'Icare sur le forum du même nom ... en chantier pour l'instant[/hrp]

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cité bleue ... trop belle pour en repartir   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité bleue ... trop belle pour en repartir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Tu es trop belle pour être gentille. C’est pourquoi tu détruis tout ce que tu touches.
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Il est trop tard pour travailler. [pv Montgo/Seb/Mel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan de Lunatic Pandora :: La cité :: La place publique-
Sauter vers: